Communiqué de l'ANAVAD après les marches du MAK à Tizi Ouzou et Bejaia

Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle.
Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle.

Nous publions ci-après le communiqué rendu public aujourd'hui par le président de l'Anavad, Ferhat Mehenni.

Nous sommes en temps de guerre. C’est l’impression générale qui se dégage en Kabylie où depuis hier, le déploiement des forces conjuguées de la police et de l’armée provoque une tension et une immense indignation.

Pour empêcher les manifestations pour l’indépendance de la Kabylie, à l’appel du MAK-Anavad, un dispositif répressif est mis en place. Par défi à ce dernier, les citoyens des grandes capitales kabyles (Tuvirett, Vgayet et Tizi-Wezzu) ont célébré le réveillon du nouvel an amazigh en lançant des youyous et des feux d’artifices.

Dès hier soir, les grands axes menant à ces villes ont été mis sous barrages policiers et militaires. Très tôt, ce matin, les places d’où devaient s’ébranler les marches ont été investies par les troupes algériennes.

En dépit de quelques deux mille arrestations, des marches grandioses ont eu lieu, disloquant le dispositif répressif déployé pour les empêcher.

C’est là une victoire éclatante du MAK-Anavad et du peuple kabyle en route vers son indépendance.

Au nom du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, au nom de l’Anavad (Gouvernement Provisoire Kabyle), et en mon nom personnel, j’adresse mes plus vives félicitations à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour remporter cette éclatante victoire de la Kabylie sur le régime colonialiste algérien.

Je salue les Coordinations régionales qui, malgré leur récente mise en place, se sont très vite hissées au niveau d’efficacité qui est le leur.

Malgré la répression coloniale algérienne la jeunesse kabyle fait preuve de détermination et de maturité rares au monde. Le pacifisme kabyle s’avère puissant et triomphe de toutes les violences qui lui sont opposées.

Le MAK-Anavad est le cœur battant de la Kabylie. Sa nouvelle feuille de route lui fixe des objectifs clairs et très nobles. D’ores et déjà les marches du 20 avril 2017 seront les plus réussies depuis 1980. En se déroulant une semaine avant les législatives colonialistes qui seront boycottées par la Kabylie, ces démonstrations sont déjà des référendums d’autodétermination du peuple kabyle pour son indépendance.

A tous ceux qui pensaient profiter de la réorganisation du MAK pour pourfendre le combat kabyle dans une tentative désespérée de le faire régresser de l’indépendance à l’autonomie, la preuve est faite qu’il n’y a pas d’autre alternative pour le peuple kabyle en dehors de l’indépendance de la Kabylie.

Ni le froid, la neige et surtout la répression ne peuvent venir à bout de la détermination du peuple kabyle à arracher son droit à vivre debout, à siéger à l’ONU parmi les nations de la Terre.

Bravo à toutes et à tous.
Yennayer ameggaz

Vive la Kabylie indépendante

Exil, le 12/01/2017
M. Ferhat At S 3id (Mehenni), Président de l’Anavad

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?