La police interpelle 64 individus qui seraient impliqués dans les violences à Alger

La police interpelle 64 individus qui seraient impliqués dans les violences à Alger

Les éléments des services de sécurité ont fait des descentes dans de nombreux quartiers d'Alger afin de procéder à l'arrestation d'individus soupçonnés d'avoir trempé dans des manifestations violentes.

Baz Ezzouar, Ain Naadja, Bab El Oued, Ain Benian, Baraki, El Harrach, Dar El Beida... des opérations coups de poing ont été menées par les services de sécurité visant des jeunes qui seraient derrière les événements qui ont secoué certains quartiers d'Alger, révèle El Khabar.

Rappelons que des émeutes brèves mais violentes ont eu lieu au début de la semaine dernière à Alger et ses périphéries. Des biens ont été saccagés et des expatriés chinois ont particulièrement été la cible d'attaques violentes de ces jeunes. Selon les services de sécurité, l'écrasante majorité des prévenus sont des récidivistes.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
khelaf hellal

Après les violences contre les migrants subsaariens à, Tamanrasset, Béchar, Delly Brahim (Alger) , on s'attaque aujourd'hui aux Chinois venus gagner honnêtement leur pain en Algérie. Le pouvoir ne fait que récolter les germes de la violence raciste et xénophobe qu'il a laissés éclore dans la société Algérienne. On est pas sorti de l'auberge.

avatar
koceila amazigh 09/01/2017 20:00:46

cest la verite