L'islamiste Ahmed Chouchane veut que l'Armée rase la Kabylie ! (Vidéo)

Ahmed Chouchane
Ahmed Chouchane

Ancien déserteur de l'armée algérien, soutien patenté des groupes islamiques armés, Ahmed Chouchane semble converti en pourfendeur de la Kabylie en particulier et des Amazigh en général.

"Rasez cette région s’il le faut, car elle constitue un nid de traîtrise et d’intelligence avec les ennemis de l’Algérie…" éructe Ahmed Chouchane contre la Kabylie. Voilà après l'avoir déserté en plein tourbillon terroriste, l'ancien déserteur Chouchane en appelle à cette armée pour commettre un génocide.

Hier, il justifiait les ignobles crimes des GIA et appelait à combattre l'Algérie républicaine, aujourd'hui il se découvre patriote et prétend défendre l'Etat-Bouteflika. Dans une vidéo de 18 minutes, il se taille un rôle de grand donneur d'ordre et de leçons. Vipérin et raciste, de son lointain exil londonien, Ahmed Chouchane se lâche contre la Kabylie. Il parle de "complot français" et accuse le consulat français d'être derrière les manifestations de Bejaia. Et de préciser que c'est l'ambassade de France qui téléguide les attaques contre l'Algérie. L'accusation est d'une extrême gravité. Jamais Algérien digne de ce nom n'a lancé de tel appel à la guerre contre une région. Il est vrai que l'homme a du métier, de par son passé de soutien extérieur des groupes islamistes armés. Cette sortie particulièrement dangereuse renseigne sur la haine primaire que cultive cet islamiste interlope.

A la fin de son intervention il appelle carrément le peuple à prendre les armes "et on sera dans les premiers rangs pour libérer le pays des taghout, aboie-t-il, mais sans l'intervention des étrangers"!

Ahmed Chouchane en veut sans doute pour cette Kabylie glorieuse. Cette région qui a été la première à prendre les armes contre ses amis du GIA. Il ne l'a sans doute pas oublié. D'où cette haine recuite et ce propos vengeur.

Ce membre du mouvement islamiste Rachad s'est converti mystérieusement, depuis quelques années, en soutien au régime, intervenant de temps à autre pour lancer des prêches médiatiques contre les opposants à Bouteflika. Comment et pour quelle mission cet énergumène a changé de fusil d'épaule ?

Pendant les affrontements sanglants du M'zab, il a qualifié les Mozabites de "serpents venimeux" et a estimé que la question mozabite est une création juive. Après des propos aussi dangereux, nous attendons que sa famille politique se démarque. Le mouvement Rachad aura-t-il le courage de dénoncer cet appel au génocide ? La France mise en cause directement réagira-t-elle à l'accusation ?

Yacine K.

Vidéo.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (27) | Réagir ?

avatar
rabah Benali

@ Allas Ilelli,

Merci pour cette parfaite sýnthèse de la "daouassou" actuelle vécue dans notre pays. Tout est dit. J'adère et partage totalement à ton avis. Rabah Benali

avatar
Allas Ilelli

Cet énergumène dit tout haut ce que les Algériens pensent tout bas! Il suffit juste de lire les commentaires de quelques Bédouins, qui souillent la généreuse hospitalité du site "Lematindz. net", semblables dans leur bêtise et dans leur haine du Kabyle aux innombrables Arabo-algériens qui sèment à tout vent leur archaïque et haineuse culture ! C'est, selon l'expression de l'immense Tahar Djaout, la famille qui recule qui agresse la famille qui avance! C'est l'idée fixe du peuple-nain qui veut empêcher le peuple kabyle de grandir !

Ces Algériens qui, lorsqu'ils ne prêtent pas allégeance à El Qaida ou à Daesh, se prosternent devant des dictateurs comme la momie Bouteflika et qui pleurent la disparition de Saddam et Kaddafi, ne peuvent être de la race des guerriers, en qui demeurent l'immortel souffle de l'éternel Jugurtha!

Le butin de guerre des MIA, AIS, GIA et autres illuminés a rendu possible de continuer le combat avec d'autres armes! En plus de ces proliférantes mosquées, fusées qui ne décolleront, certes, jamais mais qui font plus de dégâts que des missiles à ogives nucléaires, il y a ces chaînes de télévision, comme Chourouk TV, Ennahar TV, dont la diabolique propagande fait de Goebbels un enfant de choeur! En plus de leur culture du mensonge et de la propagande, le rempant fascisme vert partage avec le nazisme l'antisémitisme:

Leur paranoïa est de voir du sionisme partout! Ceci est leur antisémitisme, eux, qui se disent d'ailleurs arabes! Ils sont plus arabes que les Arabes, plus palestiniens que les Palestiniens qui n'usent et surtout n'abusent pas de cette terminologie qui a conquis leur langage et qui leur sert de pseudo-rhétorique!

Les évènements de Ghardaia seraient-ils l’œuvre de sionistes? Les policiers qui tiraient ouvertement sur les Mozabites et qui protégeaient les Châambas seraient-ils des agents du sionisme? Leur premier-Ministre, est-il aussi un agent du sionisme, lui qui a insulté les Chaouis, qui, avec leurs frères Kabyles, les ont libérés du colonialisme français et qu'ils qualifient depuis l’indépendance de "Hizb-Fransa"...

Dans leurs fetwas, ils qualifient d'illicites les grèves et manifestations! Ils iraient jusqu'à nous fustiger de la phrase assassine: "qui se soulève contre Bouteflika, se soulève contre Dieu!" Ils citent comme exemples la Syrie, la Libye et l'Irak pour dissuader les Algériens à combattre un régime en porte-à-faux par rapport au monde qui l'entoure et qui a fait de l'Algérie d'Abane, de Ben M'Hidi, de Krim, de Hassiba Ben Bouali et de tous ces héros qui ont opté pour le sacrifice suprême pour que vive éternellement l'Algérie, un pays sombrant dans la médiocrité, dans l'indigence intellectuelle et rivalisant et disputant la place à Mugabe!

Bessaoud Mohand Arab, commandant de la mythique ALN et père de la Renaissance amazighe, a écrit un livre sur la guerre de libération, dont le titre est: "Heureux les martyrs qui n'ont rien vu"! Ce titre-là, à lui seul, explique tout ce qu'ils tentent de dissimuler dans leurs mouchoirs de mots!

Notre père spirituel, le majestueux Mouloud Mammeri a dit: "Les phrases qui vous bercent, sont celles qui vous bernent!". Avouant qu'il a, à travers cette courte phrase, tout dit et surtout détruit leur démagogie et leur langue de bois, eux, les gueux, prêcheurs de la Trinité: "Religion unique, langue unique, parti unique".

Kamel IRCHENE, un de nos martyrs du printemps noir, pas du tout arabe, mais bel et bien kabyle, avant de rendre l'âme, a écrit avec pour encre son propre sang le mot "liberté"! Sa phrase-testament est une profession de foi et en même temps une insulte aux Arabo-algériens qui sont indignés par la préférence kabyle à la liberté qu'à leur dieu Allah et leur Prophète!

Abou Al Qassem Ecchabi, le grand poète tunisien a écrit: "Si le Peuple a, un jour, envie de vivre, qu'Il donne au Destin une réponse!" Le peuple kabyle ne veut pas échapper à la règle: En tout Kabyle palpite un coeur avide de justice et de liberté! Il ne pourrait rester passif devant tout ce mépris, toutes ces injustices, toute cette perversité de partager notre sort et notre avenir avec son antithèse!

Vive la Kabylie, libre et indépendante!

visualisation: 2 / 22