Abdelmalek Sellal : "Le printemps arabe, on ne le connaît pas !" (Vidéo)

Abdelmalek Sellal.
Abdelmalek Sellal.

La chaîne d'information Ennahar qui s'est refusé de parler dans ses JT des manifestations de la wilaya de Bejaia a pour autant tendu le micro au premier ministre pour qu'il dise tout le bien qu'il en pense.

Le premier ministre a attendu que le vent du boulet passe pour se réveiller. Les leçons que retient Sellal sont décoiffantes. Il a salué ceux qui ont défendu l'Algérie à travers les réseaux sociaux. Car dit-il "il y a eu une forte résistance contre ceux qui voulaient ébranler l'Algérie". Il y a comme à travers ce message un vent de campagne sur les réseaux sociaux téléguidé en haut lieu. Tout un chacun aura remarqué d'ailleurs ce tir de barrages lancé par plusieurs comptes anonymes ou connus à partir du deuxième jour des manifestations.

Ce que déclare le premier ministre n'est pas anodin. Il est manifeste qu'après les marches spontannées à travers lesquelles s'est illustré le pouvoir, le voilà maintenant qu'il s'essaye aux manoeuvres des réseaux sociaux. Avec les interdictions de l'espace public, voilà qu'il se lance dans la maîtrise de la Toile.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Adil JB

Bien sûr que Sellal ne connaît pas printemps arabe, mais tôt ou tard, il ne pas de printemps arabe, mais le sirocco algérien et il est plus dangereux.