Qui est derrière les échauffourées de Souk El Tenine (Bejaia) ?

Photo de manifestants à Bejaia. Facebook.
Photo de manifestants à Bejaia. Facebook.

Un groupe de jeunes manifestants a procédé à la fermeture de la route nationale 9 à Souk El Tenine, dans la wilaya de Béjaia, aujourd’hui aux environs de 18h. Nos contacts sur place s'interrogent.

Rassemblés devant la station-service de la daïra de Set, les protestataires se sont pris au commissariat, se trouvant à quelques mètres. La police n’a, toutefois, pas réagi aux provocations des protestataires. Notre source nous informe qu’un renfort de sécurité est arrivé.

Le mouvement de protestation laisse perplexe par ses choix. "On s'attaque au commissariat de police. Pourtant on connait tous les policiers travaillant là-bas. Ils sont tous des enfants de Souk-El-Tenine. Ils sont tous des amis qui ne font aucun mal à la population, pourquoi les attaquer", s’emporte un citoyen avant de finir. "Leur but est peut-être de faire venir des renforts d’anti-émeutes».

"On ne sait pas qui s’attaque actuellement au commissariat, il fait noir", avoue un internaute sur les réseaux sociaux. "Il est quasi difficile à déterminer la cause des affrontements qui ont éclaté vers la fin d’après-midi". Notre source parle de "gens étrangers à la ville".

Arrestations à Béjaia

En revanche, dans la banlieue de Bejaia, "les policiers embarquent des jeunes sans distinction dans chaque coin et chaque quartier. Il y a un camion de CRS qui tourne en ville", nous fait savoir un témoin oculaire.

En outre, les affrontements avec les CRS se poursuivent dans plusieurs quartiers de la ville de Béjaia. A l’ouest, les émeutiers ont saccagé, ce matin, le bureau des impôts d’Akbou. La ville a enregistré d’autres dégâts matériels. La ville de Sidi Aïch n’est pas en reste. Les affrontements sont toujours en cours et le dispositif de sécurité a été renforcé.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, de nombreuses sources locales se demandent qui sont derrière ces heurts particulièrement violents et qui a intérêt à voir saccager des biens ?

M. Outemzabt

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

C'est E. T., il veut revenir chez lui... sur Mars, mais au lieu d'atterir a Azzefoun, il a trebuche'a Tichy !

Desole' de cette intrusion, car vraiment votre explication n'a besoin d'autre commentaire. Meme les Francais, s'y perdraient, dans leur propre langue... ou leur est-elle propre, la salope ?

avatar
Hend Uqaci Ivarwaqène

Sauf si, b3id echar 3lina, comme le suggère notre éminent Ministre de l’intérieur qui s’y connait, et pour cause, ce sont « les parties internes » qui sont derrière tout ça !

Alors là, si celles-là s’y mettent, je ne vous dis pas la merde dans laquelle on s’est fourré, chaudement.

Dijà que la main de l’étranger elle n’était pas câline, imaginez-vous ce dont les parties internes sont capables ?

avatar
Massinissa Umerri

En effet. Pourtant c'est si clair... en effet, comme dirait l'autre: Follow the money !

Dans cette histoire de monopole commercial, il y a 3 parties:

1. Ceux qui ont acces au Ports et Douanes

2. Ceux qui ecoulent la camelotte dans les locaux-ANSEJ

3. Les Zombis Ambulant tubes digestifs, bobulaire

Ainsi, la dite "LOI DE FLOUSS 17" annonce moins d'IMPORT, ce qui veut dire, moins de Dinards a Blanchir, ce qui se traduira en moins de contenaires, qui arrivent dans les ports, et donc moins de camelotte dans les boutiques. Voila qui ne concerne point les ZOMBIES (3).

Les ANSEJiens se plaignent aux DOUANIERS, qui eux tapent du balais au plafond, pour signaler a ceux d'EN-HAUT. "Les relais se plaignen et s'enerventt". Ce qui veut dire, "a la prochaine distribution des Kourcis, on aura besoin de plus de KOURCIS DE SERVICE".

Le Tonton d'en-haut, lui il dit "PLUS DE VOTES !!!"

Et la Reponse est: Le MAK les vole', les votes !!!

Commo ca, voli ??? Il est pourtant a l'etranger...

Oui missiou, mais il a dou (2) mains, l'une a l'etranger, et l'autre a l'interiour !!!

Alors coupi (ez) tous les doigts de la main interne.

Bas bossible ya si bourab abou a charita...

Non, c'est acharritat-TOU, c'est femina dans notre langue nationale-indivisible au nom des chouhada... tous les chouhada, ceux qu'on a bouziyi, ceux qu'on a acheti, et ceux qu'on conni meme bas... car on etait pas, lors de la chouhadation...

Franchement, ni les islamistes, ni les arabes ne sont un probleme dans batlain... c'est les kabyles qui la nik a fond la caisse...

visualisation: 2 / 3