Lorsqu'une certaine presse élève un imposteur au grade de "Docteur" (Vidéo)

L'image de l'année 2016 : un ministre de la Santé qui fait l'éloge d'un charlatan menteur à ses heures
L'image de l'année 2016 : un ministre de la Santé qui fait l'éloge d'un charlatan menteur à ses heures

Lorsque les ingrédients du bouillon préparé pour une nation sont l'inadéquation, la compromission, la fabulation, le passe-droit et l'exploitation de la foi, le roi ne peut que sauter de joie, car le peuple nourri de ce breuvage ne peut ressembler qu'à celui du Moyen Âge, prêt au muselage, et à suivre les mirages.

Un peuple qui déchirera des ouvrages toutes les pages qui peuvent le guider vers le rivage. Ses gourous seront les charlatans et les mages tels que Zaibet et Belahmar qui n'ont comme bagages que leur bavardage et leur ratage.

Lorsque ce bouillon est enveloppé dans la religion et orné de galons par certains torchons qui n'ont qu'une seule mission : abrutir la nation par des illusions afin de gagner des millions. Cette population ne peut que toucher le fond.

"RHB" ou "rahmat rabi" est sans doute l'escroquerie de l'année 2016. Voici ce qu'avait écrit El Chourouk, le quotidien arabophone le plus vendu en Algérie le 01/05/2009 sur Toufik Zaibet qui d'après Médiapart n'est rien d'autre qu'un vendeur de chaussures, qui n'a jamais été ni chercheur ni docteur :

"Le Docteur Toufik Zaibet diplômé à la faculté de médecine genevoise en collaboration avec Saidal vient de finaliser l'invention de son médicament purement algérien "So-Derma" qui sera disponible dans deux mois en pharmacies. Un médicament pour plusieurs maladies de la peau, notamment la maladie du siècle le psoriasis que la médecine et les recherches étaient incapables de lui trouver remède.

Le "So-Derma" faisait objet d'expérience sur des centaines de patients à travers le monde (Algérie, France, Allemagne, Canada, Royaume-Uni, Tunisie et Arabie Saoudite) depuis 2002 et son efficacité époustouflante a avoisiné les 100%, ce qui a poussé plusieurs laboratoires internationaux et dernièrement, ceux de la Grande-Bretagne qui ont sollicité la collaboration et l'investissement dans ce remède qui est une révolution dans le domaine de la médecine.

Docteur Toufik Zaibet qui a eu le brevet d'invention auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a pu aussi inventer un shampoing thérapeutique appelé "Ramix" qui stope la chute des cheveux et élimine la pellicule et renforce la chevelure. Son efficacité est visible juste après une semaine de son utilisation. "Le résultat est au-delà de toute imagination" déclaration faite au quotidien El Chourouk par plusieurs personnalités qui ont essayé ce shampoing.

Après ce remède, Docteur Zaibet poursuivra ses recherches qui ont atteint déjà 70% pour l'invention d'un remède pour le diabète". Fin de citation. Plus c'est gros, mieux ça passe !

Et c'est en 2016 que "le miracle" a vu le jour avec "rahmat rabi", une potion magique qui a eu la promotion et la bénédiction du ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, et du groupe El Chourouk qui a trouvé ainsi son "scoop de l'année". Nous voilà rhabillés pour 2017 qui commence !

Pauvre mon peuple ! Pauvre ma patrie !

Vous êtes devenus une risée par les rusés malintentionnés qui vous ont abrutis.

Rachid Mouaci

L'éloge d'Echourouk Tv au charlatan Zaibet.

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Mourad BENKALFATE

Meskine ce ministre de la santé! Lui qui n'a rien à voir avec cette histoire, est accablé de tous les maux. Décidément on ne veut pas lui foutre la paix mais avec j'ai la certitude qu'avec rahmat rabbi ça leur passera.

avatar
ABBES LABDELLI

Au royaume du groupe "ECHOUROUK", Zaabit et Belahmar sont rois.

Ce groupe a donc une ligne éditoriale destinée à abêtir les algériens : il a considéré et glorifié tous les charlatans, il a offert carrément à Belahmar une émission dans laquelle il expliquait la relation entre l'équation de Schrödinger et le démon "el Djinn" et sa preuve tangible que l'eau possède "une âme » ; c'est la recherche scientifique en Algérie. L'autre chercheur "Zaabit" méritait le prix Nobel de médecine, il a quand même révolutionné le monde par son mensonge appuyé par un ministre-fonctionnaire (el khoubza) qui devait démissionner et tout le mérite incombe à Echourouk.

Comment expliquer qu’en quelques jours le complément alimentaire de Zaabit se trouvait dans les pharmacies alors que la majorité des laboratoires de recherche en Algérie n’ont pas de groupes électrogènes prévus en cas de coupure d’électricité sous prétexte de l’insuffisance du budget ?

Vive " el djahl"

visualisation: 2 / 3