Le cours du pétrole toujours au plus haut

Le cours du pétrole toujours au plus haut

Les cours du pétrole maintenaient leur hausse mercredi en fin d'échanges européens, remontant vers leurs plus hauts de l'année dans des marchés aux volumes réduits en cette période des fêtes.

Vers 17h15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 56,39 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 30 cents par rapport à la clôture de mardi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 30 cents à 54,20 dollars.

Les cours du pétrole remontaient depuis trois sessions et approchaient doucement de leurs plus hauts de l'année, atteints début décembre à 54,51 dollars pour le WTI et à 57,89 dollars pour le Brent.

L'accord conclu par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et plusieurs autres pays producteurs, dont la Russie, pour limiter leur production, continue de galvaniser les marchés. Si cet accord est respecté, le cartel et ses partenaires espèrent que cela accélérera le rééquilibrage du marché, dont l'offre trop abondante a fait chuter les cours ces dernières années.

Selon des informations rapportées par plusieurs analystes, le comité de contrôle devrait tenir sa première réunion le 13 janvier. "Cette réunion sera l'occasion pour tout le monde de dire qu'ils sont en train de mettre en oeuvre les baisses, deux semaines avant que les données sur les exportations prouvent que tout le monde ne s'est pas tenu à l'accord", a ironisé Olivier Jakob, de Petromatix.

Jeudi, les marchés observeront les données sur les réserves des Etats-Unis, publiées un jour plus tard que d'habitude par le Département américain de l'Energie (DoE).

Pour la semaine achevée le 23 décembre, les analystes prévoient une baisse des réserves de brut de 1,5 million de barils, une hausse des stocks d'essence de 1 million de barils et une augmentation des réserves de produits distillés de 1 million de barils, selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.

AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?