Les Américains annoncent la fin de leurs opérations militaires en Libye

Les forces spéciales américaines opéraient en Libye. Crédit photo : François Navarro.
Les forces spéciales américaines opéraient en Libye. Crédit photo : François Navarro.

Le commandement militaire américain pour l’Afrique (Africom) a annoncé officiellement la fin de ses frappes militaires en Libye, menées dans le cadre de l’opération Odyssey Lightning.

"Le Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique a mis fin le 19 décembre à l'opération Odyssey Lightning, suite à l’annonce par le gouvernement libyen de la fin des opérations militaires offensives à Syrte", a indiqué Africom dans un communiqué.

Le commandement militaire américain a ajouté que l’opération enclenchée début août "avait atteint son objectif principal de permettre aux forces du GNA (gouvernement libyen d'union nationale) de chasser" le groupe terroriste autoproclamé Organisation de l’Etat Islamique (EI/ Daech) de Syrte.

Africom a fait savoir qu’il avait mené à cet effet 495 raids aériens précis en ajoutant qu’il allait continuer à aider la Libye à "contrer la menace évolutive" de Daech.

L'opération Odyssey Lightning qui devait durer quelques semaines a été prolongée de deux mois en vertu d’une autorisation, donnée par le Président Barack Obama, au Pentagone. L’autorisation a expiré le 31 octobre.

La Libye a été incluse dans la liste des pays concernés par l’autorisation votée en 2001 par le Congrès américain qui permet au président des Etats-Unis d’attaquer des nations, des organisations ou des personnes impliquées dans des attentats terroristes du 11 septembre 2001 sans demander l’approbation du Congrès.

Ce texte a été renforcé par une autre autorisation permettant l’utilisation de la force militaire contre l’organisation de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie. Le champ d’application de la nouvelle autorisation a été élargi à l’Afrique où plusieurs groupes terroristes ayant prêté allégeance à Daech y activent.

Cette autorisation de trois ans exclut cependant les opérations militaires d’envergure comme celles conduites en Irak et en Afghanistan, en interdisant la présence de troupes de combat au sol.

APS

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?