Vingt civils tués dans des manifestations en RD Congo

La capitale Kinshasa sur un volcan.
La capitale Kinshasa sur un volcan.

Des affrontements meurtriers ont eu lieu pendant les manifestations à Kinshasa, rapporte la BBC..

Le directeur du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme pour la République démocratique du Congo a déclaré à Reuters qu'il y avait des preuves "solides" selon lesquelles 20 civils avaient été tués dans des affrontements avec les forces de sécurité dans la capitale Kinshasa.

"Sur la question des décès, cela ne présage rien de bon," a affirmé José Maria Aranaz. Selon le site Politico, trois manifestants avaient été tués plus tôt par des soldats dans la capitale.

Le nouveau gouvernement de Samy Badibanga a été annoncé lundi soir à la télévision publique quelques minutes à peine avant la fin du mandat du président Joseph Kabila et alors que les discussions menées par les évêques sont toujours en cours. Un dialogue politique qui est d’ailleurs censé reprendre demain, mercredi.

Le mandat du président Joseph Kabila a officiellement pris fin lundi, mais les élections ont été reportées pour avril 2018 - motif de mécontentement des manifestants.

Synthèse BBC Afrique/RFI

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?