La troupe Taghit N Ajjer d’Illizi défie l’austérité imposée au festival

L’héroïne de la pièce
L’héroïne de la pièce

Si nous devons attribuer un prix pour le courage et la détermination lors de ce festival du théâtre amazigh, ça sera sans doute pour l’association culturelle Taghit n'Ajjer d’Illizi, qui, malgré l'indigence de ses moyens, a honoré son engagement et était présente, hier jeudi, au Théâtre régional de Batna pour jouer sa pièce "Iman Jirmoudtane".

Après la volte-face d'un sponsor qui lui avait promis de payer les billets d’avion pour la faire venir à Batna, la troupe d’Illizi a dû se résigner à faire le trajet par car. Le désistement de dernière minute dudit sponsor n'a pas décourager donc la troupe d'Illizi.

Après un trajet éreintant de quatre jours, la troupe Taghit n'Ajjer d’Illizi est présenté, hier jeudi, à 14 heures, sur les planches du Théâtre régional de Batna, "Iman Jirmoudtane". Cette pièce de théâtre est l’histoire d’une femme qui se réveille pendant un songe pour découvrir avec effroi la présence de deux personnages dans sa tente.

La troupe Taghit n'Ajjer saluant le public batnéen

La troupe Taghit n'Ajjer saluant le public batnéen.

Chacun des deux mystérieux personnages essaie de convaincre la jeune fille dans ce qu’il semble être un duel entre deux caractères diamétralement opposés, à tour de rôle, chaque personnage plaide sa cause, récuse avec véhémence les arguments de l’autre.

La jeune fille semble indécise, elle écoute chaque personnage avec méfiance et semble comme perdue dans un gouffre de perplexité. Et si les deux personnages n'étaient, en réalité, que des chimères ? Des êtres inexistants créés par l’imagination de la jeune femme ? On a le droit de le penser.

L’association culturelle Taghit n Ajjer d’Illizi, comme d'ailleurs cette édition du festival national du théâtre amazigh, ont été durement affectés par les mesures d’austérité et les coupes budgétaires dans le secteur de la culture décidée par le ministre de la Culture.

A 19 heures c’était au tour du Théâtre régional de Bejaia de présenter sa pièce "Tirft Netzagui", cette après-midi, la compétition continuera avec la Troupe Debza venue d’Alger pour présenter sa pièce "Aghmis Ou Massloub" , suivie du Théâtre régional de Tizi Ouzou avec "Ahitous".

Jugurtha Hanachi

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?