A Alep, l'humanité rend son dernier souffle, dénoncent des ONG

Alep en ruines
Alep en ruines

Pendant que les ONG s’alarment et dénoncent l’insoutenable situation humanitaire à Alep, le dictateur de Damas se félicite de la libération de cette ville réduite en ruines.

Vingt-cinq ONG ont condamné la faillite morale de la communauté internationale au moment où l'humanité rend son dernier souffle à Alep, dans une déclaration commune rendue publique jeudi à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie.

Tandis que les diplomates internationaux se retrouvaient à Genève, New York et aujourd'hui à Bruxelles, l'humanité rend son dernier souffle à Alep, la deuxième ville de Syrie, dénoncent ces 25 ONG qui affirment porter un secours humanitaire à plus de cinq millions de Syriens.

Les premières évacuations des quartiers rebelles d'Alep commençaient jeudi, une opération qui, à terme, marquerait une victoire capitale du régime.

Cette avancée des forces du régime met au jour le vide, l'inefficacité, et la faillite morale de la communauté internationale, ont déploré ces organisations, parmi lesquelles l'Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM), la Société médicale américano-syrienne (SAMS) et Syria Relief.

Ce qui nous choque, en humanitaires, c'est comment une chose aussi horrifiante qu'une attaque chimique est devenue monnaie courante, ont-elles ajouté. Il est temps de dire à nos "amis" (les dirigeants du monde) qu'ils sont les complices de la pire crise humanitaire de notre temps, de la création de millions de réfugiés et de la destruction de tous les principes de la convention de Genève.

A Ankara, plus de 800 personnes ont manifesté devant l'ambassade iranienne mercredi contre les gouvernements russe et iranien à propos de la situation à Alep, a constaté un photographe de l'AFP. Plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours en Turquie contre le soutien militaire de Moscou et de Téhéran au régime de Damas. Mercredi soir, notamment, plus de 1.000 personnes étaient réunies devant le consulat général d'Iran à Istanbul pour dénoncer le massacre d'Alep.

Dans une déclaration empreinte de cynisme le plus noir, le président syrien Bachar al-Assad s'est félicité jeudi de la victoire de ses troupes à Alep et a affirmé que "les Syriens écrivaient l'Histoire, en chassant les rebelles de la deuxième ville du pays". "Je veux assurer que ce qui se passe aujourd'hui, c'est l'Histoire, que tout citoyen syrien est en train d'écrire", a lancé le chef de l'Etat dans une courte vidéo postée sur le compte Facebook de la présidence.

Avec AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

alors que assad le dictateur (avec l'aide d'un autre dictateur poutine), libère les populations d'ALEP de l'emprise de fanatiques et d'obscurantistes, le démocrate obama et le gauchiste hollande pensent à évacuer les éléments des groupes armés et leurs familles,

le rechaussement climatique a des effets pervers sur les humains,

c'est le monde à l'envers quoi,

y a d'autres peuples qui sont sous l'emprise des dictatures

les peuples d'arabie, du qatar, des émirats, du bahrein, les chinois,

y a des centaines de millions de personnes qui ne sont que des sous Hommes en inde, y a les peuples du pakistan, de l'ouzbekistan de l'azerbaidjan du nigérian qui vivent sous des dictatures et dans la misère,

y a les coréens du nord qui sont dominés par le régime le plus totalitaire de toute l'histoire de l'humanité,

y a d'autres peuples qui subissent les bombardements, le cas du yemen est terrible,

alors pourquoi hollande et obama ne s'offusquent pas de ce qui arrive aux enfants et aux femmes yéménites,

et ce n'est pas à hollande et obama de donner des leçons d'humanisme aux autres, eux qui sont à la tète de puissances nucléaires qui ont usés du napalm contre des enfants et femmes durant leurs guerres,

c'est minable que des dirigeants de pays démocratiques roulent pour des régimes théocratiques et totalitaires comme l'arabie saoudite, le qatar et les émirats,

obama et hollande feraient mieux de libérer les peuples d'arabie de l'emprise des familles bensaoud, et leurs alliés du qatar, et des émirats,

les syriens (toutes ethnies et confessions confondues) vivaient en paix et en harmonie, et assad ne fait que défendre son pays et son peuple,

assad vient de libérer les populations d'alep,

hollande et obama s’inquiètent du sort de l'opposition modérée donc des groupes armés,

si kim kon de la corée du nord lance des missiles nucléaires sur l'europe et les usa que feraient ces deux pays là ils bombarderont la corée du nord et oublieront les civils, c'est ce qu'ils ont fait pour venir à bout de l'allemagne nazi et de l'empire japonais,

poutine fait dans l'anticipation et la prévention pour protéger son pays

hollande est allé bombarder en syrie quand il à été attaqué en france et évidement ses bombardements n'ont jamais fait de victimes civiles,

toutes les guerres sont sales, mais quand des dirigeants de puissances mondiales font dans le deux poids deux mesures et dans l'hypocrisie c'est pas bien pour le monde libre,

les vrais responsables de ce qui se passe en syrie sont obama sarkozy et hollande parce que eux ils sont sensés êtres des gens intelligents et conscients,

alors que les émirs du golf -les pyromanes- sont connus pour leurs inconscience et leurs ignorance,