Le gouvernement va effacer 7.000 milliards de DA d'impôts !!!

Le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi,
Le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi,

Le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, a affirmé mercredi à Alger, qu'une réflexion était lancée sur l'assainissement des dettes accumulées des entreprises et non recouvrables par le Trésor public.

Plus on est fous, plus on s'amuse. Le gouvernement vient de décider de tirer un trait sur des dizaines de milliards de dinars d'impôts. La raison ? Il serait incapables de les recouvrer ! "Tous les pays du monde ont des lois qui permettent d'assainir les dettes non recouvrables des entreprises à travers un effacement du bilan financier. Il s'agit d'une opération en vigueur de par le monde", a cru de justifier devant la presse M. Baba Ammi, ministre des Finances. Et d'enfoncer le clou en argumentant qu'en Algérie, "il n'y a pas de loi qui permet l'assainissement des dettes non recouvrables par le Trésor même si certaines remontent aux années soixante et ne cessent de s'accumuler".

La facture est trop salée ! Alors on efface tout, car, selon cet auguste ministre, il est "inconcevable de laisser ces fonds dans le bilan financier". Mais qui sont les vrais bénéficiaires de ce coup d'éponge à plusieurs milliards ?

Les redevances des impôts non recouvrés sont estimés à 7.000 milliards de DA dont 5.000 milliards de DA à la charge de deux banques en faillite et en voie de liquidation, selon les chiffres avancés par le ministre.

Répondant à une question sur l'ouverture du capital des banques, M.Baba Ammi a indiqué que cette mesure ne figurait actuellement pas à l'ordre du jour car les conditions ne sont pas réunies pour cela.

Yacine K./APS

- Le FMI nie avoir reçu le prêt de 5 milliards de l'Algérie : le PT veut des explications!

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?