Le premier camion Scania devrait sortir de l'usine de Mascara fin 2017

Des camions Scania fabriqués à 40% à Mascara.
Des camions Scania fabriqués à 40% à Mascara.

La commission d’évaluation technique au ministère de l’Industrie et des Mines a donné, en fin novembre dernier, son accord pour le cahier de charges proposé par une société privée pour l’installation d’une usine automobile de marque "Scania" dans la wilaya de Mascara, a-t-on appris lundi de l'investisseur.

Le directeur de la société Attifi, Mohamed Mezoughi a indiqué, à l'APS, que le ministère a approuvé, par sa commission d’évaluation technique, le cahier de charges proposé en octobre dernier après la levée de réserves techniques et juridiques. Après la réalisation de l’usine, un agrément devra être accordé à chaque modèle de produits avant le lancement de la production.

Le projet de réalisation de l’usine de fabrication et montage de véhicules de poids lourds et de bus, lancé au parc industriel d’Oggaz au Nord de la wilaya, en collaboration avec la société suédoise "Scania", comprend cinq modèles de véhicules dont des bus de transport des voyageurs.

Le montant l’investissement est estimé à 900 millions DA dont les deux tiers d’un financement bancaire. La sortie d’usine du premier véhicule est attendue en octobre 2017. Une moyenne de 600 unités/an est prévue avec un taux d’intégration nationale de 40 pour cent.

Le partenaire suédois assure l’accompagnement technique, la licence de production gratuitement, le contrôle de la qualité, la formation et l’accompagnement du réseau des sous-traitants avec l’usine.

La société "Attifi" a conclu une convention avec le centre de formation professionnelle spécialisé de la wilaya d’Oran pour former des ouvriers à différents métiers retenus, par des techniciens relevant de la firme "Scania".

APS

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
moh arwal

Le harki Bouchareb aura certainment reçu les directives necessaires de son maitre pour caser les chomeurs de l'ouest ceux qui le soutiennent.

avatar
moh arwal

j'avais remarqué moi aussi cette injustice ,, merçi de l'avoir porter a la connaissance des citoyens

visualisation: 2 / 3