Cinq individus "opérationnels de Daech" déférés devant la justice en France

Cinq individus "opérationnels de Daech" déférés devant la justice en France

Un attentat imminent en région parisienne a été déjoué suite à l'arrestation de cinq individus impliqués dans les réseaux terroristes, a annoncé vendredi François Molins, procureur de la République de Paris.

Les cinq individus interpellés par la police la semaine dernière à Strasbourg et à Marseille sont des "opérationnels de Daech téléguidés depuis la zone irako-syrienne" et s'apprêtaient à passer à l'acte le 1er décembre, a fait savoir le procureur, lors d'une conférence de presse au parquet du Tribunal de grande instance de Paris.

Parmi ces individus, Yacine B., Hicham M., Samy B. et Zacharia M., tous interpellés à Strasbourg, sont "des amis de longue date" et communiquaient via des "réseaux fermés", selon le procureur. Les casiers judiciaires de Hicham et Samy font par ailleurs état respectivement de six et sept condamnations alors que ceux de Yacine et de Zacharia sont vierges, a-t-on appris de même source.

Hicham E., interpellé lui à Marseille, était "SDF en France" et son casier judiciaire ne comprenait aucune condamnation, a ajouté Molins.

La police a saisi des "écrits très clairs d'allégeance" à Daech lors des perquisitions aux domiciles de ces individus tout comme des armes, dont une arme de point, des pistolets automatiques et un pistolet mitrailleur, confisquées aux domiciles de Yacine B. et de Zacharia M.

Ces individus seront déférés ce vendredi devant la justice en vue d'une mise en examen, selon le procureur.

"L'état de la menace était et est particulièrement élevé", a encore noté le procureur alors que le gouvernement français s'apprête à présenter à la mi-décembre un projet de loi prolongeant une fois de plus l'état d'urgence, cette fois-ci jusqu'à l'élection présidentielle de 2017.

A. A.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?