Ali Haddad, patron du FCE, veut-il sa compagnie aérienne ? (Vidéo)

Ali Haddad
Ali Haddad

Le président du groupe ETRHB aimerait que l’Etat "ouvre le champ aux investisseurs dans tous le domaines, y compris, celui du transport aérien".

Dans une allocution d’une dizaine de minutes (*), le président du Forum des chefs d’entreprise algériens, en marge du forum d’investissement algéro-émirati, organisé ce lundi à Alger, a également loué les efforts de l’Algérie pour "assainir le climat des affaires, et attirer les investisseurs étrangers".

Dans un arabe littéraire, bien meilleur que son français académique, il a appelé les Émiratis à "profiter des facilités et des opportunités qu’offre le marché algérien", insistant notamment, sur les grandes réalisations en infrastructures qui faciliteraient, selon lui, de faire d’énormes bonnes affaires et des bénéfices.

Dans son discours, Ali Haddad a aussi vanté la règle du 49\51, qui n’est nullement, selon lui, un frein à des investissements fructueux. Reste à savoir, si toute cette gymnastique verbale aura convaincu la partie émiratie, appelée à jouer, comme les autres pays du Golfe, un rôle prépondérant dans le "nouveau modèle économique" dont veut doter le pays le gouvernement.

L’initiative (unilatérale ?) prise par Ali Haddad de promettre l'ouverture des voies aériennes et maritimes aux émirs du Golfe ne serait peut-être pas du goût du pouvoir algérien, qui aimerait voir déferler plutôt les vagues de pétrodollars, dans les secteurs économiques générateurs d’emplois. L’affaire El Khalifa, semble-t-il, est encore trop vive dans leur imaginaire pour que leurs petits cœurs fragiles acceptent d’en fabriquer un second empire incontrôlable ! Par ailleurs, l'ouverture de l'espace aérien national serait synonyme d'une mise en concurrence d'Air Algérie, une compagnie non outillée sur le plan managérial pour faire face à une gestion rigoureuse de son fonctionnement.

Hebib Khalil

Vidéo

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Quelqun EncoreQuelqun

Haddad? Kabyle

Rebrab? Kabyle

Sellal? Kabyle

Ouyahia? Kabyle

Sidi-Saïd? Kabyle

Toufik? Kabyle

Le Président de l'Assemblée Nationale? Kabyle

Au moins 4 ministres? Kabyles

... Ne cherchez pas trop, c'est dans les gènes, mais "asségléf" aussi, c'est assez kabyle en général. ihi aqlagh nességlaf à défaut de postes bien au chaud!

avatar
Atala Atlale

Attention Monsieur, l'aviation c'est le ciel et non l'autoroute ! L'affaissement de l'autoroute au niveau de Benaknoun, formant une crevasse importante dans laquelle cinq voitures se sont encastrées donne froid dans le dos, faut réfléchir à deux fois avant de prendre son billet.