L’ANP rassure Bouteflika : il n’y aura pas de coup d’État à son encontre !

Le général major Gaid Salah, vice-ministre de la Défense.
Le général major Gaid Salah, vice-ministre de la Défense.

Dans une édition spécial de novembre (*), la revue El Djeich, vient de faire une mise au point, destiné à rassurer en premier la présidence de la république. «La cohésion entre l’Armée nationale populaire et le peuple algérien ainsi que la loyauté envers la nation sont plus profondes et plus fortes pour être ébranlées par les vaines et désespérées tentatives visant à semer le trouble et la division.»

La grande muette a parlé pour rassurer encore une fois le chef de l'Etat de sa fidélité. Circulez, il n'y a rien à voir. L'Armée est derrière le président. Une évidence en d'autres temps et d'autres lieux. "Dans un passé très proche, certaines voix, mues par des intérêts étroits et des calculs personnels, s’étaient élevées, pour appeler ouvertement l’Armée nationale populaire à violer la Constitution et la loi afin qu’elles puissent réaliser ce qu’elles n’avaient pu obtenir par des voies constitutionnelles, légales et démocratiques."

Chaque mot a son poids, son importance et surtout son destinataire. Ces derniers mois, des informations persistantes évoquent des désaccords entre le vice-ministre de la Défense et le clan au pouvoir.

L’auteur de l’Édito, qui faisait probablement allusion à l’éviction de Amar Saadani du parti FLN, réputé un proche du général Gaïd Salah écrivait : "Aujourd’hui, après l’échec de ces tentatives désespérées, ces parties, habituées à pêcher en eaux troubles, ne s’embarrassent pas de laisser libre cours à leur imagination, à leurs élucubrations, à leurs interprétations et à leurs divagations en inventant des histoires de toute pièce dont la finalité n’est autre que de vouloir porter atteinte à la crédibilité, à l’unité, à la discipline et l’engagement de l’ANP à accomplir ses missions constitutionnelles.

Avant de rassurer la présidence de l’appuie que lui porte l’ANP, et rappelle ses missions constitutionnelles principale. "Pendant que des voix s’élèvent de temps à autre pour tenter de semer la zizanie et la discorde, l’Armée nationale populaire continue d’accomplir ses missions constitutionnelles avec détermination, persévérance et dévouement, à l’effet de préserver la souveraineté nationale et l’inviolabilité du territoire." La voix de l'institution profite de l'occasion pour ressasser pour la énième fois les missions de l'armée : "L’objectif suprême que l’ANP s’attache à atteindre est la construction de forces armées développées et modernes, exerçant ses missions avec professionnalisme, dans le respect de la Constitution et des lois de la République".

Si on était dans une situation de fonctionnement normal des institutions, l'Armée ne serait pas obligé à chaque secousse de réaffirmer sa fidélité au président. Mais il est manifeste que l'Algérie connaît une situation particulière. Et ce message de l'armée au lieu de rassurer vient plutôt confirmer les tiraillements qui traversent les centres de décision.

L.M.A.

Renvoie

(*) Édito page 7 : ANP. Fidélité aux missions constitutionnelles

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (8) | Réagir ?

avatar
mohamed ferhat

vieux truc de journaliste qui ne trouve rien a dire : Nous rassurons le peuple algerien, la Birmanie n a finalement aucune velleité d occupation du sud algerien !" merci l ANP

avatar
Jafnouhou

Correctif : Il n'y aura pas ENCORE de coup d'Etat à son encontre

visualisation: 2 / 7