Les parlementaires du RND demandent au gouvernement d'éviter l'endettement extérieur

Le groupe parlementaire du RND réitère les positions de soutien indéfectible au président.
Le groupe parlementaire du RND réitère les positions de soutien indéfectible au président.

Le groupe parlementaire du RND a rendu publiques ses positions sur la loi de finances.

"Certains demandent où sont passés les centaines de milliards de dollars rapportés par les hydrocarbures, mais le peuple est conscient de tout ce que son pays a réalisé avec les recettes des hydrocarbures. Nous demandons à ceux qui qualifient le projet de loi de Finances pour 2017 de «code pénal bis» de proposer au peuple des solutions alternatives. Les discours démagogiques ne nourriront pas nos compatriotes, et ne donneront ni logements ni emplois aux citoyens en difficultés. Ces discours déstabilisent et c’est pour cela que le RND les rejette. Le RND qui soutient le Président de la République, est aussi solidaire du Gouvernement dont il fait partie.

Le RND demande au Gouvernement de mettre en œuvre sa politique de croissance. Nous l’invitons à ne pas mettre en danger les moyens de réussite de cette politique. Il ne faut pas assécher les ressources des banques et des entreprises bénéficiaires au profit du budget de fonctionnement. Il ne faut pas remettre en cause les avantages alloués au soutien à l’investissement dans tous les domaines.

Le RND demande au gouvernement d’éviter le recours à l’endettement extérieur qui menace l’indépendance économique du pays mais aussi le bien-être social de la Nation. Cette erreur a été commise il y deux décennies ; évitons de la reproduire.

Le RND demande l’accélération de la modernisation de l’administration fiscale. C’est grâce à elle que le pays collectera les centaines de milliards DA d’obligations fiscales qui ne sont pas versées par l’économie de la fraude et de la contrebande, appauvrissant ainsi l’Etat au profit des barons de l’argent sale. Le RND demande la préparation et l’introduction l’année prochaine, d’un impôt sur la fortune de sorte que les citoyens les plus aisés contribuent davantage à la préservation de la dynamique économique du pays et à la préservation de la souveraineté économique de l’Algérie. Le RND demande que soit donné à la wilaya le pouvoir de décider en matière d’investissement dans le cadre de la loi. Il n’est pas normal que les projets d’investissements nombreux dans le tourisme, dans l’agriculture, ou dans l’industrie perdent des mois sinon même des années en attente de décision au niveau central.

Appliquons la justice sociale dans la limitation des subventions aux produits de première nécessité, aux citoyens qui le méritent réellement, alors qu’aujourd’hui, une bonne partie des subventions budgétisées profite à des citoyens aisés. Le RND soutient la mise en place de prix subventionnés pour l’électricité au profit de nos citoyens au Sud. Le RND demande aussi des prix subventionnés pour le gaz de chauffage en hiver au profit des familles des régions des Hauts plateaux et des régions montagneuses".

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
klouzazna klouzazna

Seuls les déchets de FAFA peuvent encourager l'idée de l'endettement dans un pays si riche, leur seul souci est de revenir sous la botte de leur Tuteur FAFA et son club de paris !!!