Le CLA appelle à de nouvelles grèves "contre l’entêtement du gouvernement"

Les lycées d'Algérie seront encore paralysés fin novembre par de nouvelles grèves
Les lycées d'Algérie seront encore paralysés fin novembre par de nouvelles grèves

Le Conseil d'enseignement des lycées d'Algérie nous a fait parvenir le communiqué suivant.

La grève entamée en octobre 2016 par les syndicats autonomes fut d’abord une double réussite que ce soit en terme de mobilisation ou de détermination de l’ensemble des travailleurs ce qui a suscité une grande sympathie dans d’autres secteurs avec l’engagement de rejoindre le mouvement de protestation de l’intersyndicale ainsi qu’une panique au niveau du gouvernement qui s’attaqua à cette mobilisation par une guerre de chiffres et de faux arguments pour justifier sa politique antisociale

D’un côté :

● Le CLA félicite l’ensemble des travailleurs qui ont répondus massivement à la grève et confirme son adhésion à la grève du 21, 22 et 23 novembre et appel l’ensemble des travailleurs à rester mobilisé et à rejoindre massivement cette grève et celle du 27, 28 et 29 novembre 2016 et à participer au rassemblement locale, régional et national programmé par le front syndical.

● Le CLA reste convaincu que seule la lutte et la mobilisation sont capables d’arracher nos droits dans un cadre unitaire.

● Le CLA dénonce la pression et les menaces utilisées par quelques responsables pour empêcher les travailleurs de rejoindre la grève.

● Le CLA alerte les pouvoirs publiques sur les conséquences que peux engendrer leur entêtement et leur fais assumer toute la responsabilité du pourrissement de la situation.

De l’autre côté :

● L’argumentaire avancé par le gouvernement pour justifier la remise en cause de la loi sur la retraite n’a pour objectif que celui de faire tromper l’opinion public et de plaire aux institutions financières internationales.

● La nouvelle loi de finance pour l’année 2017 que les députés s’apprêtent à voter aura de lourdes conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages car cette nouvelle loi comme la précédente (celle de 2016) ne fera que creuser les inégalités et augmenter la pauvreté contrairement au discours officiel. (Voir le texte joint – les conséquences de la nouvelle loi de finance).

Devant cette situation et le discours de surenchère du gouvernement et de ceux qui l’entourent, le CLA considère que seule la lutte et la mobilisation de tout le monde du travail est capable de faire reculer le gouvernement et imposer une nouvelle politique qui sera au profit de la majorité du peuple algérien. Pour cela, le CLA appelle tout les travailleurs à rejoindre massivement la grève des 21, 22 et 23 novembre et celle du 27, 28 et 29 novembre 2016 ainsi que les rassemblements programmés.

Seule la lutte et une forte mobilisation fera aboutir nos revendications

Le CLA

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?