Une enquête financière sur Hamraoui Habib Chawki

 Une enquête financière sur Hamraoui Habib Chawki

L'ancien directeur de l'ENTV serait-il soupçonné de malversations ? Toujours est-il que des sources bien informées ont indiqué à El Khabar que des commissions d’enquêtes spécialisées se sont rendues au bâtiment de la télévision, quelques jours avant le limogeage du directeur général Hamraoui Habib Chawki, pour enquêter sur les dossiers de gestion et d’équipement, à leurs tête la masse salariale, les dépenses et les contrats de travail en dehors de la grille des salaires.

Les mêmes sources ont indiqué que les enquêtes précitées ont été effectuées, sur ordre de la présidence du gouvernement, une semaine avant le limogeage du directeur général de son poste, suite aux plaintes concernant les dépassements qualifiés « de dangereux » à l’intérieur du siège de la télévision.

Ces enquêtes sont venues, selon les sources d’El Khabar, suite aux multiples mutations de plusieurs cadres, quelques jours après Hamraoui Habib Chawki ait démissionné de son poste, démission qui a d'abord été refusée, pour ensuite proposer la mission à Abdelkader el Eulmi, l’un des anciens cadres de la télévision. Les mêmes sources indiquent que les cadres marginalisés, sur décision de Hamraoui, reprendront les postes qu’ils occupaient à la direction de production et de l’information ainsi qu’à la direction technique.

Sce : EK

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (85) | Réagir ?

avatar
mohand

personnellement je crois de ce qui empannent de quelconque sources, jusqu'as preuve du contraire.

si hamraoui nie tt ce qu'on lui reproche, il n'as qu'as faire un demontie, cé la moindre des choses, mais a mon avis, il es a labri avec l'argent des cntibuable algerien a s'offrir le paradis sur terre. sauf que............. .

avatar
kadiri

IL est impossible que des voleurs dénoncent un voleur. Soyez-méfiant des communiqués qui émanent du pouvoir, ils sont moins crédibles que la rumeur publique mensongère. De temps en temps, les voleurs corrompus tentent de nous faire croire, qu'il existe dans ce pays une justice et un état de droit qui respecte les droits des citoyens. Imaginez, un peu le désastre de notre tragique situation. Combien sont-ils qui gouvernent ce pays et partagent ses immenses richesses. ! un million, cinq cents mille, cent mille, cinquante mille, dix mille, cinq cents, moins, le pays est dirigé au maximum par une poignet de moins de cinquante types spécialisés dans l'escroquerie, les détournements des deniers publics. Ces corrupteurs, qui dirigent le pays de main de fer, possèdent une armée de corrompus notoires, et ces corrompus sont très actifs dans tous les rouages de l'état et au sein des organismes publics sous tutelle. Ce fameux individu, n'est pas le pire des voleurs, il y a encore plus grands que ce serviteur loyal et dévoué à ses maitres, les prédateurs qui continuent à ruiner le pays en toute impunité ne livrent pas en pature leurs complices, ils les dotent de promotion et de hautes fonctions pour garantir le succès de la dictature et le peuple demeure calme, docile et soumis à ce règne de la mafia, est manifestement frappé par un syndrome amnésique chronique. Que Dieu nous préserve de cette bande " d'Ali Baba et les quarante voleurs. les décideurs de cette dictature féroce et inhumaine ne sont pas plus de quarante et ils sont parvenus à transformer un peuple de 36 millions de tubes digestifs!. Voila le succès de Bouteflika à l'égard du peuple Algérien. KADIRI.

visualisation: 2 / 85