Rassemblements à Alger, Constantine et Oran en hommage à Amira Merabet

Amira Merabet brûlée vive par un homme.
Amira Merabet brûlée vive par un homme.

Le MDS nous a fait parvenir le communiqué suivant appelant à un rassemblement à Constantine, Alger et Oran en homme à Amira Merabet brûlée vive par un homme toujours libre.

En ce moment terrible que vit la famille Merabet et ses proches à El Khroub (Constantine) suite à la lâche agression criminelle et mortelle qu’à subie leur fille Amira, âgée de 34 ans et brûlée vive dans la voie publique par un homme toujours en fuite,

L’expression de la simple solidarité, de la compassion et/ou de simples condoléances ne suffit ni à atténuer leur douleur, ni à rasséréner nos filles, sœurs et mères et autres proches de sexe féminin dans ce pays où la misogynie, encouragée et diffusée par une interprétation rétrograde et dominante de la religion, ne cesse de se développer. Comme en attestent les récents fais scandaleux qui ont caractérisé la rentrée scolaire ou la multiplication des comportements inciviques dans l’espace public.

C’est pourquoi nous conjuguons notre voix à celles de ces citoyennes et citoyens internautes qui appellent à rendre hommage à Amira Merabet lors du rassemblement qu’ils initient et qui se tiendra demain samedi 10 septembre à 11h tout à la fois à Constantine, Alger et Oran (devant le Théâtre Abdelkader Alloula).

Dans l’espoir de vous compter parmi nous en cette occasion et dans l’espoir que cette initiative soit la première d’une dynamique citoyenne pour que le civisme, la liberté et le respect des droits humains puissent reconquérir leur place dans notre société,

Le MDS-Oran

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

Il est terriblement urgent qu'un État de droit s'exprime à travers ses institutions, ses lois et sa rigueur. Où allons-nous ainsi ? Voulez-vous que les gens se fassent justice eux-mêmes ? Cherchez-vous à instaurer une espèce de protection par des caid à l'instar des quartiers mafieux des années 30 des états-unis ? Le banditisme s'installe, les trottoirs sont squattés par certains commerçants, les piétons perdent leurs droits sur cet espace combien important, imaginez un instant une mère avec une poussette, arrivée à un certain endroit, elle trouve soit une voiture stationnée, soit de la marchandise exposée indûment sur cette voie réservée aux piétons. Voyez les pays d'Europe comment ils gèrent ces espaces publics, apprenez auprès d'eux, si vous êtes incapables de gérer une commune, une daira, ou une wilaya !Mais enfin que veut dire cette léthargie qui touche la cité en général. La saleté, l'incivisme, l'insécurité. Qu'attend on pour installer des caméras de surveillances là où les fléaux existent ! La démission des autorités locales est criardes !