Merouane Benahmed, un ancien du GIA, se fait la belle en France

Merouane Benahmed est en fuite depuis jeudi.
Merouane Benahmed est en fuite depuis jeudi.

Assigné à résidence surveillée par la justice à Evron (département de la Mayenne ouest de la France), Merouane Benahmed, un ancien membre du Groupe islamique armé (GIA), ne s'est pas présenté jeudi matin à son contrôle judiciaire, selon la radio France bleu Mayenne.

Branle-bas de combat des différents corps de sécurité dans cette petite localité de l’ouest de la France habituellement tranquille. Benahamed cet islamiste "connu pour ses compétences d'artificier et de chimiste" n'a pas pointé à la brigade de gendarmerie d'Evron. Des opérations de recherche sont toujours en cours. C’est que Merouane Benahmed (42 ans) est connu pour être un ancien du GIA et par la suite des "filières tchéchènes". Il a été condamné à 10 ans de prison en 2006 dans le cadre de ces dites "filières tchétchènes".

Les gendarmes ne l'ont pas non plus trouvé à son domicile. Benahmed a pointé la dernière fois mercredi soir à 18h45, selon les informations du service PJ de franceinfo. Le centre-ville de la commune a été bouclé. Les opérations de recherche sont toujours en cours et la brigade de recherches de Mayenne a été saisie.

Condamné à 10 ans de prison en 2006, il a été libéré en 2011, la Cour européenne des droits de l'Homme a refusé son extradition vers l'Algérie, où il a été condamné à mort par contumace. Il a été placé en résidence surveillée dans plusieurs villes françaises. Devant la colère des habitants des localités, les autorités étaient à chaque fois obligées de lui changer de lieu.

L.M.A. avec agences

Lire aussi :

- Un ancien islamiste du GIA persona non grata en France

- La justice française refuse d'extrader en Algérie des islamistes condamnés

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?