Tension au Gabon: l’Algérie évacue d’urgence ses ressortissants

Des morts des centaines d'arrestations au Gabon en moins de 48 heures. Photo AFP
Des morts des centaines d'arrestations au Gabon en moins de 48 heures. Photo AFP

Le Gabon est plongé dans un climat insurrectionnel depuis l'annonce, mercredi, des résultats de la présidentielle donnant Ali Bongo (57 ans) vainqueur.

Libreville plongé dans la violence, les étrangers prennent d'assaut l'aéroport. Aussi, des ressortissants algériens exerçant dans le domaine pétrolier à Port-Gentil, deuxième ville du Gabon, ont été évacués avec leurs familles, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères, précisant suivre "de près" la situation de la communauté algérienne dans ce pays.

A la lumière des graves événement qui plongent dans le chaos le Gabon depuis 48 heures, les services de l'ambassade d'Algérie dans la capitale gabonaise Libreville, "sont en contact permanent avec les autres membres de notre communauté sur place", a précisé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La cellule de suivi du ministère suit l'évolution de la situation et des mesures ont été prises pour assurer la protection de nos ressortissants et leur apporter toute l'assistance requise", a-t-on assuré de même source.

L.M.A./APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?