Le Conseil d'Etat français suspend les arrêtés anti-burkini

Le port du burkini exacerbe les tensions en France.
Le port du burkini exacerbe les tensions en France.

Le Conseil d'Etat français a suspendu vendredi un arrêté dit "antiburkini" interdisant aux baigneurs portant des vêtements religieux l'accès aux plages de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). Des maires invoquaient des risques de troubles à l'ordre public.

La plus haute juridiction administrative avait été saisie en urgence par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), pour qui ce type d'arrêté, pris dans plusieurs dizaines de villes balnéaires depuis fin juillet, est "liberticide".

"A Villeneuve-Loubet, aucun élément ne permet de retenir que des risques de trouble à l'ordre public aient résulté de la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes", peut-on lire dans un communiqué du Conseil d'Etat. "En l'absence de tels risques, le maire ne pouvait prendre une mesure interdisant l'accès à la plage et la baignade."

A l'audience jeudi, l'avocat de Villeneuve-Loubet, François Pinatel, avait assuré que les burkinis y étaient devenus "pléthoriques" avant le 5 août, quand l'arrêté a été pris, et contribuaient à crisper le climat "dans une région fortement éprouvée par les attentats".

Le débat enflammé la France depuis quelques semaines, mettant de côté les sujets les plus sensibles comme le chômage, le terrorisme ou plus généralement les questions économiques.

La polémique sur le droit ou pas de se baigner en burkini exacerbe les tensions en France et divise le gouvernement, où deux ministres ont pris leurs distances avec la multiplication des arrêtés d'interdiction, soutenus par le premier ministre Manuel Valls. Sans trancher le débat, le président François Hollande a indirectement évoqué la question jeudi, en appelant tous les citoyens à "se conformer aux règles", sans "provocation ni stigmatisation".

Avec AFP

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (15) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Si le ridicule tue, il en aurai vraiment des millions de cadavres autant de cannettes de bières bu ?. Toute cette mascarade de burkini, hidjab, bourka et consorts, c'est une aberration des salafistes et consorts. Provoc -Provoc.

avatar
Atala Atlale

Mr. Dupuis vous pouvez encore faire plus ; conduire, aller au travail, faire vos emplettes nu, vous arriverez peut-être à convaincre même les magistrats, les gendarmes et les officiers de faire leurs exercices et la guerre aussi avec le plus simple appareil. Quelle déviance morale !! Mais que pense l'Église de ces incongruités !

avatar
Jean Dupuis

Merci pour votre commentaire. Je parlais du nudisme ou naturisme dans la plages seulement avec bien sur des indications bien visibles pour tous ceux que cela offense moralement. Si je me rappelle bien j'avais lu une étude portant sur le rapport des enfants à leur corps, et il semblerait que les enfants dont les parents ont séjournés dans les camps nudistes en famille, ont une plus grande acceptation de leur physique en devenant adulte. Il y a bien sur le coté sexuel qui prend le pas dans les premieres experiences de nudisme, mais après quelques jours cela devient banal et c'est plutot le coté social qui reprend le dessus, aussi etrange que cela puisse paraitre! Et dans une république ou toutes les croyances et religions sont la dans le cadre de la laicité, le naturisme ou le nudisme doit être respecté et toléré au même titre qu'une religion.

visualisation: 2 / 9