Aigle Azur : un préavis de grève pour samedi 27 août

Les passagers d'Aigle Azur devront affronter un nouveau mouvement de grève.
Les passagers d'Aigle Azur devront affronter un nouveau mouvement de grève.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne française Aigle Azur informe qu’un préavis de grève a été déposé pour la période du 27 août jusqu’au 3 septembre.

A peine sortie d’une grève, Aigle Azur replonge encore. Ce mouvement tombe dans une période particulièrement chargée. A la veille de la rentrée, donc les lignes de la compagnie risquent de sérieuses perturbations. "La section Aigle Azur du SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne) France ALPA a déposé un préavis de grève pour la période du 27 août au 3 septembre 2016 inclus", informe la compagnie. Cette dernière avance que «des réunions de médiation sont toujours en cours, en vue d’une sortie de conflit."

La compagnie tente de rassurer ses passagers en avancant qu'elle "est d’ores et déjà en train de mettre en place des solutions préventives, afin d’éviter le plus possible des perturbations de vols et transporter l’ensemble de ses passagers dans cette période de forte affluence."

Cet arrêt de travail qui coincide avec la fin des vacances estivales va faire mal aux milliers de passagers ; il rappelle aussi la première grève qui a eu lieu du 28 juillet au 4 août. Deux moments très importants en période de vacances. Pas moins de 150 vols ont été annulés à l'occasion de cette première action. Les pilotes de ligne de la compagnie ne sont pas à leur première grève pour des motifs salariaux. Un plan qui répond à leurs revendications devrait être mis en place en septembre. Aigle Azur qui certifie que la porte du dialogue n'est pas fermée avec le syndicat, est sur un équilibre très fragile, elle perd en moyenne une dizaine de millions d'euros par an depuis 2015.

L.M.A.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Aigle azur, depuis le décés , et même, un peu avant, de son fondateur, semblent susciter des CONVOITISES..... !

La camora clanique qui s 'est emparée de tout UN PAYS avait déjà annoncé ses désirs maffieux de rajouter "au béton, au goudron, à l import -import, à la vache à lait gré à gré, à la vilénie insatiable des contrats gazo-pétroliers..... le racket du transport aérien.

Wait and see.. !