163000 responsables sanctionnés pour corruption en Chine

163000 responsables sanctionnés pour corruption en Chine

Le plus haut organisme de lutte contre la corruption en Chine a annoncé, jeudi, que 163 000 responsables ont été sanctionnés cette année, dans le cadre d’une campagne nationale de lutte contre la corruption, pour avoir violé les règles de discipline politique du Parti communiste chinois (PCC).

Un communiqué de la Commission centrale de contrôle disciplinaire du PCC, cité par l’agence de presse chinoise officielle Xinhua, indique que 41 des responsables sanctionnés tenaient des postes au niveau provincial et ministériel, et 96 000 autres proviennent de régions rurales et d’entreprises.

Le président chinois, Xi Jinping, a lancé, en 2013, une campagne de lutte contre la corruption à travers le pays, qui a abouti à la condamnation de centaines de milliers de responsables gouvernementaux et au limogeage de plusieurs suspects.

D’après la Commission centrale de contrôle disciplinaire du PCC, 336 000 personnes ont été sanctionnées durant la seule année 2015 pour avoir violé le règlement politique du parti, tandis que 14 000 d’entre elles ont été poursuivies pour des activités criminelles.

A.A.

Plus d'articles de : International

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Ceci n'arrivera jamais en algérie ?, elle est gouvernée par le clan mafieux.