Alger accueillera une réunion informelle de l'Opep fin septembre

Une réunion informelle des membres du cartel est prévue à la rentrée.
Une réunion informelle des membres du cartel est prévue à la rentrée.

Les 14 pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) tiendront une réunion informelle fin septembre en marge d'un forum énergétique à Alger, a annoncé lundi le président du cartel, Mohammed Bin Saleh Al-Sada, dans un communiqué.

"Une réunion informelle des pays membres de l'Opep est prévue en marge du 15e Forum international de l'énergie organisé du 26 au 28 septembre en Algérie", a-t-il précisé. L'Opep se préoccupe du rétablissement de la stabilité et de l'ordre dans le marché pétrolier, souligne M. Al-Sada. Le ministre qatari a réaffirmé l'optimisme du cartel concernant un prochain rééquilibrage de l'offre et la demande, malgré la récente rechute des cours du brut.

Optimiste, il ajoute : "Nous tablons sur une hausse de la demande de pétrole aux troisième et quatrième trimestres grâce à un rebond économique dans les principaux pays consommateurs". Il souligne par ailleurs que "la baisse des cours du pétrole observée récemment et la volatilité actuelle des marchés n'est que temporaire", évoquant des facteurs conjoncturels comme l'annonce du Brexit et des surplus de stocks.

Les prévisions de hausse de demande de brut aux troisième et quatrième trimestres couplée à une baisse des disponibilités amène les analystes à conclure que la baisse des marchés n'est que momentanée et que les prix du pétrole progresseront durant la dernière partie de 2016, estime l'Opep.

Les ministres du cartel, qui pompe environ un tiers du brut mondial, ne s'étaient pas fixé de plafond de production lors de leur réunion à Vienne le 2 juin, jugeant leur production raisonnable et validée par la progression tendancielle des prix après un plus bas atteint en janvier.

Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, a indiqué lundi qu'une participation de la Russie au Forum d'Alger était au stade de la réflexion. Il a confié qu'il existait la possibilité qu'il rencontre le cas échéant son homologue saoudien, Khaled al-Faleh, en marge de ce congrès.

Réunis en avril à Doha, la Russie et l'Opep avaient échoué à convenir d'un gel concerté de production pour soutenir les cours, en raison notamment de divergences au sein même du cartel.

Avec AFP

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
ryan gormaz

Réunion inutile et inopportune, la décision est ailleurs, Arabie Saoudite et golfe arabe.... La réserve de la Russie pragmatique de participer à cette réunion "Informelle" est en soi un rappel pour Alger explicite:"Idiote idée, et vous représenter quoi sur la marché énéergitique dans le monde...

Autrement la faillite économique algérienne semble paniquer outre mesure Alger, la peur est tenace et mortelle pour le clan au pouvoir.

Et puis quoi chercher à faire du grenouillage durant une informelle réunion (unique dans l'histoire de l'OPEP) est la débile et sénile manoeuvre du pouvoir de Bouteflika.

Il doit se croire dans le grenouillage du FLN ou du RND ou le "Hammam politique du sérail", franchement ridicule au vu de la disparition actuelle de l’Algérie des radars économiques et bien d'autres.