Appel pour la création d’Observatoire citoyen algérien

Appel pour la création d’Observatoire citoyen algérien

L’Observatoire citoyen algérien (OCA), plateforme citoyenne non partisane, a pour objectifs, d’organiser et d’amplifier la veille citoyenne et de participer au développement de la culture citoyenne au sein de la société algérienne.

Il se doit d’inviter les compétences algériennes et toutes les bonnes volontés à se regrouper autour de problématiques concrètes et de les traduire sur le terrain, afin de désenclaver le pays de son état réel de sous-développement multidimensionnel longtemps masqué par une rente pétrolière créatrice de richesses factices non productives mettant ainsi tout le pays en état de léthargie.

Cet observatoire, doit aussi "forcer" le débat public et en être partie prenante. Face à une démobilisation alarmante, cette dynamique sociétale, doit œuvrer à recouvrir la confiance des algériens, dans «un parler vrai», quitte à ce qu’il soit douloureux et en défendant un projet de société qui permettrait la naissance d’une nouvelle Algérie porteuse d’espoir pour les générations futures.

Pour cela, il est important qu’émerge une société civile autonome, volontaire, décidée et en état de veille citoyenne.

Si la question économique est aujourd’hui au premier plan (diversification, industrialisation, transition énergétique…), non seulement par l’effondrement des cours des hydrocarbures, mais aussi et surtout en raison de l’absence de bonne gouvernance et de l’absence totale de vison, les domaines sinistrés restent nombreux.

Certains méritent d’être mis en exergue :

- Le chaos sociétal résultant de la primauté des particularismes sur la culture citoyenne : perte totale de repaires, rejet de l’autre, recrudescence des intolérances, montée du régionalisme et du racisme, recul des libertés et banalisation de la corruption et du gain facile.
- Le recul du statut du savoir et de la connaissance dès l’école primaire : le naufrage de l’école et de l’université et la déliquescence du savoir reléguant la rationalité au dépend de "l’ignorance sacralisée" (Mohamed Arkoun) auber lourdement notre avenir culturel, technique et technologique laissant la première porte ouverte à toutes les dominations.
- La sécurité alimentaire : c’est une des questions centrales pour la souveraineté du pays. Il est important de redimensionner les capacités réelles de production et d’entamer une politique agricole dynamique, valorisant l’agriculteur tout en protégeant du gaspillage de la ressource hydrique rare notamment la nappe Albienne.
- Préservation de l’état social et santé : la préservation de l’état sociale et du droit à une santé de qualité est un impératif dans lequel s’exprime la solidarité d’un pays. Elle est aussi garante de sa stabilité.
- Réchauffement climatique, raréfaction de la ressource hydrique, famines, mouvements migratoires (de et vers l’Algérie) nous incitent à une réflexion de fond quant à leurs effets désastreux et incontrôlables.

Pour toutes ces questions et d’autres tout aussi importantes, il est capital que toutes les franges de la société algérienne investissent le débat public et se réunissent dans cet «Observatoire Citoyen Algérien» qui serait la pointe avancée de la veille citoyenne.

J’en appelle à toutes les consciences patriotiques, à leur sens des responsabilités, à leurs savoirs, leurs expériences certaines et à leur lucidité à concrétiser ce projet car nous sommes tous concernés par l’avenir de notre pays.

Dr Sabrina Rahmani
Mail : oacdz@yahoo.com

Plus d'articles de : Opinion

Commentaires (0) | Réagir ?