Apologie d’un acte terroriste à Nice : un an de prison et expulsion pour un Tunisien

Apologie d’un acte terroriste à Nice : un an de prison et expulsion pour un Tunisien

Un homme d’origine tunisienne a été condamné pour apologie d’un acte terroriste, à un an de prison ferme et à une interdiction définitive du territoire, mercredi, par le procureur près le tribunal correctionnel de Grasse (Région Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur).

A peine 10 jours passés après l’attentat de Nice et les blessures de pansées, voici qu’un Tunisien de 40 ans menace d’un acte terroriste. L’homme vit depuis plus de 5 ans dans les Alpes Maritimes dans une situation irrégulière. Il était en état d’ébriété lorsqu’il avait menacé qu’il commettra un attentat pareil que celui du 14 juillet ayant fait 84 morts. "Ce qui s’est passé à Nice, je vais faire la même chose à Valbonne", a-t-il éclaté dans une terrasse d’un café. Malgré son inconscience, la menace a été prise au sérieux. L’homme a été embarqué et jugé près le tribunal correctionnel de Grasse.

La population était sous le choc. «L’affaire avait provoqué un certain émoi dans la population», note le président Marc Joando, rapporté le journal local Nice matin.

Par ailleurs, l’homme s’est défendu devant le tribunal. Il a expliqué qu’il n’était pas conscient lors de la prononciation de ces paroles et qu’il était en état d’ébriété. D’après l’AFP, il avait indiqué aux enquêteurs ne pas avoir de toute façon les moyens de commettre un tel attentat.

De Nice, Mounir Outemzabt/AFP

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?