La prise d'otages terminée à la prison du Mans, dans l’ouest de la France

L'arrivée du Raid aux Croisettes, commune de Coulaines. Photo François Navarro.
L'arrivée du Raid aux Croisettes, commune de Coulaines. Photo François Navarro.

La prise d'otages est survenue jeudi en fin de matinée à la maison d'arrêt des Croisettes dans la commune de Coulaines, à 5 km au nord du Mans. Une source policière évoque deux personnes retenues par un détenu. Le ministère de la Justice confirme seulement qu'un surveillant est retenu. Un autre était aussi retenu.

La prise d'otage qui a débuté ce matin dans cette prison de l'ouest de la France vient de se terminer. L'opération de libération des otages s'est terminée une heure après la prise en main de la situation par le Raid.

Le preneur d'otage est condamné pour stup et inscrit en longue procédure, selon une source locale. La prise d'otage a commencé exactement à 10h35, ajoute notre source. La direction de la prison a été averti 5 minutes plus tard.

Selon nos informations, le preneur d'otages est un "type dangereux, bien connu des services. Compte tenu de ses condamnations, il n'est pas libérable avec 2020". Les équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) sont sur place très rapidement. Quant au Raid, l'unité d'élite de la police, il s'est déployé un peu avant 13h. Une cellule de crise a été ouverte. Les négociateurs seraient en contact avec le preneur d'otage qui souhaite son transfèrement vers la maison d'arrêt de Condé-sur-Noireau dans le Calvados.

L'arrivée du Raid aux Croisettes, Coulaines. Photo François Navarro.

L.M.A.

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?