P/FLN : n’est-il pas plus juste de restituer ce symbole à l’histoire de l’Algérie ?

Le siège du FLN à Hydra.
Le siège du FLN à Hydra.

Décidément, c’est un pays des poissons d’avril, chaque jour on nous surprend avec des pièces aussi grosses que les baleines.

Après des décennies d’absence et de mutisme dans la scène politique, la dernière sortie des moudjahidates et moudjahidines (1) pour réclamer la délivrance du FLN est plus qu’insolite. Mais où étaient-ils et dans quelle bulle évoluent-ils ?

Encore cette histoire du FLN et de la légitimité historique qu’on veut nous rejouer encore et encore comme si le pays s’est arrêté dans les années 1960 et1970. Ce souhait à vouloir redonner un autre souffle à ce parti et le privilégier pour la conduite des affaires de l’État est un aveu d’un parti-pris flagrant des nostalgiques du monopartisme de l’époque du Parti-Etat et de la pensée unique. Cela relève de la même volonté d’arrière-garde laquelle depuis l’indépendance a, au nom des constantes nationales et de la légitimité historique sous le sigle du FLN, s’est accaparé tous les pouvoirs et veut aujourd’hui se les réapproprier au nom des mêmes principes. Le tout après avoir grandement perdu de son influence et de son autorité.

Les initiateurs de cette revendication pour un FLN restauré seraient mieux inspirés s’ils appréhendaient en toute honnêteté et courage notre histoire contemporaine depuis que l’Algérie a accédé à l’indépendance parce que si aujourd’hui le pays est tourmenté de toutes parts et que son avenir est des plus inquiétants, c’est en grande partie à cause de ce FLN qui, durant toute l’histoire de l’Algérie indépendante, s’est érigé non pas comme un parti historique et responsable, mais plutôt en une vulgaire caste de privilègiés au service exclusif des pouvoirs politico-mafieux et du système autocratique en place jusqu’à même s’acoquiner avec les fanatiques religieux et leurs mouvements.

Réclamer ce parti qui a vertement tourné le dos à l’Algérie et à son peuple, c’est encore une fois de plus condamner ce peuple et son pays à faire du surplace.

Moudjahidates et moudjahidines, par respect aux martyrs de la révolution, des martyrs de la décennie noire et de tous les sacrifices du peuple pour une véritable Algérie indépendante et démocratique, n’est-il pas plus juste de dire basta au FLN et au système qu’il a créé ? N’est-il pas plus juste de restituer ce symbole à l’histoire de l’Algérie révolutionnaire!...

S. Guenifi, cinéaste

(1) Lire, rendre au P.FLN "son honneur flétri et sa dignité" ?

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Monsieur ATALA, vous avez bien raison. Mais vous savez très bien le problème ou il est : Ce clan d'oujda les DAF et d'autres mafieux, avaient compris dès les derniers mois de la guerre de libération : 60, 61, voir début 1962 pour certains. Ce qui les intéressés c'est le pouvoir à tout prix. Je peut vous juré que j'ai entendu plus d'une fois ceci : avant c'était nous qui vous commandés et maintenant d'avantage ?. Ceci des bouches d'anciens sous officiers et des officiers soit disant déserteurs de l'armée française. Saviez vous que ses personnes était tous des instructeurs des jeunes djoundis ?. J'ai passé 6 ans là dedans, et en juin 69 j'ai quitté sans me poser de questions, parce que je savais très bien comment cela aller finirs. Je ne suis pas dupe et encore moins bête. J'avais commencé à travaillé en 1960 comme coursier à Alger. Je ne regrète rien, sauf pour mon pays qui est entre les mains de la mafia les anciens planqués des frontières d'oujda et Ghardimaou, Fériana, Bouchebka, Sakiéte Sidi Youcef. Voila le problème de notre nation. Bonne journée à vous tous.

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

De quel fln parlez vous sil vous plaît ?. De ce parti de voleurs, de corrupteurs et de corrompus ?. Ou du fln d'avant 1962 ?. Le vrai FLN, est finis avec la guerre le 19 mars 1962. Le faux est depuis cette date aux affaires mafieuses. Ils sont tous corrompus et à leurs têtes un certain président d'horreur qui s'appel a. bouteflika le prédateur et chef suprême de la mafia fln ?. Qui à ruiné le pays ?. Qui à mis en place cette mafia d'oujda et des tunisiens ?:bouteflika 1999 à ce jour?. Qui à importé :khallil, bouderbouka, tliba, haddad, sidi saïd le plus grand brosseur de bottes ?. Qui à incorporé farid bédjoui ?, qui à nommés la mafia qui sont aux postes les plus stratégiques :mohamed bédjaoui, pierre falcon, ben salah, ould khlifa, médelci et des dizaines d'autres ?. bouteflika et son mafieux de frère saïd ?. Alors arrêtez de dires des sotises sil vous plaît. Virez toute la mafia et à leurs têtes bouteflika, et notre pays retrouvera le goût de s'intéresser à notre patrie l'Algérie. Bonne journée à vous.

visualisation: 2 / 6