Arrestation de cadres du MAK : Ferhat Mehenni réagit

Ferhat Mehenni, président du GPK
Ferhat Mehenni, président du GPK

Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, réagit à une série d'arrestations de cadres de partis.

Le cycle des arrestations arbitraires du pouvoir colonial algérien continue en Kabylie. C'est un véritable harcèlement policier qui est exercé sur les militants politiques kabyles. La base militante et les cadres dirigeants sont victimes de surveillance et de répression permanentes de la part de services algériens.

Ce vendredi matin (29 juillet 2016) pas moins de quatre responsables du MAK (Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie) ont été arrêtés aux Ouadhias, à leur tête, leur président, M. Bouaziz Ait Chebbib.

Sont arrêtés en même temps, dans la même localité MM. Hocine Azem, Agawa At Qasi, Kader Ould Abdeslam et Moh At Hemsi.

Le commissaire de la localité est le plus zélé de ses collègues. Il y a deux ans, il avait payé des voyous auxquels il avait assuré l'impunité judiciaire pour agresser les nationalistes kabyles qui étaient en train d'animer un meeting sur place.

Ces arrestations rimeraient à quoi ?
C'est de fait une mise sous contrôle judiciaire des militants du MAK.
Le President de l'Anavad condamne énergiquement ces pratiques et exige la libération immédiate et inconditionnelle des militants et cadres arrêtés
Il exige également la cessation de cette répression.
Il appelle les instances internationales à intervenir pour faire respecter les droits humains et les libertés démocratiques par le régime algerien qui traite le peuple kabyle en ennemi et envers lequel il se conduit en colonialiste.

Ferhat Mehenni

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Aziz RAMDANI

Ne vous inquiétez pas monsieur M'henni, vos" soldats" ont été seulement demandés par Tsahal pour une mise à niveau. Monsieur M'henni, vous me rappelez le bachagha Boualem. Vous ne représentez ni la Kabylie, ni les Kabyles mais seulement vos maîtres qui vous paient grassement. Du nord au sud et de l'est à l'ouest, nous sommes tous kabyles.

-3
avatar
moh arwal

Les forces arabo-coloniales utilisent les mêmes méthodes que les forces franco-coloniales pour reprimer sa demande légitime de s'auto-gouverner elles se heurteront à la tenacité

et détermination du peuple kabyle qui continuera plus que jamais, vaille que vaille son combat, jusqu'Ä la victoire.

Vive la kabylie libre et indépendante. Vive le MAK.

visualisation: 2 / 3