Al Zawahiri, le chef d'Al-Qaïda, appelle à enlever des Occidentaux

Al Zawahiri, le chef d'Al Qaïda
Al Zawahiri, le chef d'Al Qaïda

L'organisation terroriste internationale Al Qaida profite de l'affaiblissement de Daech pour sortir de son silence et se relancer.

Le chef de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a appelé les combattants à kidnapper des Occidentaux pour les échanger contre les djihadistes emprisonnés, communique le projet SITE effectuant le suivi de l'activité extrémiste sur le web.

Dans un enregistrement audio mis en ligne, al-Zawahiri a appelé à enlever les Occidentaux "jusqu'à ce qu'ils libèrent tous les prisonniers musulmans, hommes et femmes, des prisons des croisés, des apostats et des ennemis de l'islam". Ses interventions se sont raréfiées depuis quelques mois. Traqué, Ayman al Zawahiri passe pour être réfugié dans la zone frontalière afghano-pakistanaise, bastion des taliban.

En Syrie, Al Nosra, la franchise locale d'Al Qaida a exécuté 14 militaires du régime, il y a quelques jours.

L.M.A./agences

Plus d'articles de : International

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

zouahri, ton jour arrivera et tu sera comme ton chef ben laden, mais cette fois ci tu sera écraser comme une merde espèce d'assassin d'innocents , tu est qu'un criminel caché dans une grotte en afganistan ?. Tu parle au nom de l'Islam alors que tu est un satan et un grand mécréant avec ta ghandoura et ton turban de satir sanguinaire. Dégage on t'à assez vu espèce vermine.

avatar
deradji nair

Qui a dit que DAEcH a faibli ? moi je trouve qu'il est de plus en plus fort en changeant uniquement de stratégie et en frappant coup sur coup l'ennemi sur son propre territoire. N'est-ce pas ce qu'avait fait le FLN en France durant la révolution et ce qui a donné le fruit bien mure qu'est l'indépendance de pays. Ces ennemis de l'Islam ne comprennent pas autre chose que d'etre frappé dans leur propre maison et voir leur sang coulé comme celui qui a coulé et coule encore en Phalestine, en irak, en Syrie, en Libye et en Afghanistan où ils ont mis le feu avec leurs diverses excursions.

visualisation: 2 / 4