Des forces spéciales françaises en opération en Libye

Des forces spéciales françaises en opération en Libye

Ce qui était comme de simples révélations de quelques spécialistes du renseignement est désormais officiel.

Le porte-parole du gouvernement français a confirmé mercredi sur France Info la présence de forces spéciales françaises en Libye pour lutter contre les djihadistes, mais pas des informations faisant état de la mort de deux de leurs membres.

Stéphane Le Foll a aussi déclaré que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, préparait avec les Américains une "attaque coordonnée" de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique à Mossoul, en Irak.

Selon des informations publiées par la presse, qui cite des responsables libyens, deux membres des forces spéciales françaises ont été tués près de Benghazi quand une milice islamiste a abattu l'hélicoptère dans lequel ils se trouvaient. Des officiels libyens ont annoncé ce mardi que deux soldats français des forces spéciales ont été tués dimanche dans l'attaque de leur hélicoptère par une milice islamiste, selon l'agence de presse AP citée par The New York Times.

"Je ne confirme pas cette information", a déclaré Stéphane Le Foll, qui a cependant ajouté : "Les forces spéciales sont là, bien sûr, pour aider et faire en sorte que la France soit présente partout pour lutter contre les terroristes."

"Jean-Yves Le Drian est à Washington. Il prépare avec les Américains une attaque coordonnée des forces de la coalition contre Mossoul", a-t-il par ailleurs déclaré. Jusqu'à présent peu d'informations sont rendues publiques sur les opérations extérieures de ces forces spéciales. Cependant c'était un secret de Polichinelle, puisque de nombreux médias avaient déjà annoncé que des opérations clandestines sont menées par des soldats des forces spéciales en Libye, en Syrie mais aussi dans d'autres théâtres d'opération en Afrique. Objectif ? Encadrer, instruire, appuyer les armées loyales locales (comme en Libye), recueillir des informations, voire mener des actions d'élimination ciblées.

L.M./Reuters

Lire également : Les forces spéciales françaises opèrent en Syrie et en Libye

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Bachir Ariouat

C'est la logique des choses, les institutions machins, ligue arabe, UA, le machin islamique, ne servent à rien, les dirigeants des pays arabes ou prétendu comme arabes, sont au mains des occidentaux, c'est les occidentaux qui décident qui mettre aux sommets de ces états, ceux qui sont met en place, servent les intérêts économiques des pays occidentaux depuis des millénaires.

Nous sommes dans la continuité des temps anciens, sous une forme modernisé pour servir le monde occidental.

Il suffit d'observer les industries militaires qui sont les bases de tout pays qui veut être souverain et prendre le destin de son pays et les destinés de son peuple.

Les pays arabes pas un n'est en mesure de fabriquer un révolver, je ne vous parle pas d'un char ou d'un avion, c'est trop compliqué pour les ânes qu'ils sont.

Israël qui est le dernier pays du proche orient avec ses quatre mouches, possède l'arme atomique, fabrique ses propres armes qu'elle vend aux mulet arabes pour qu'ils s'entretuent.

Alors, il ne faut pas s'étonner qu'il y est des militaires français répartis sur les continents Africain et de l'orient, ces pays ils ont des armées, forment à l'étranger pour préserver les intérêts des gouverneurs arabes qui sont aux services de ceux qui les mettent en place.