Bouteflika procède à un changement dans le corps de la magistrature

Bouteflika procède à un changement dans le corps de la magistrature

Un communiqué de la présidence, rendu public aujourd'hui mardi, annonce qu'Abdelaziz Bouteflika, a procédé à un mouvement dans le corps de la Magistrature.

Voici le texte intégral du communiqué:

"Conformément aux dispositions de l'article 92 de la Constitution et de l'article 49 de la loi organique n° 04-11 du 21 Rajab 1425, correspondant au 6 septembre 2004, portant statut de la Magistrature, son excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, Président du Conseil supérieur de la Magistrature, a procédé ce jour à un mouvement dans le corps de la Magistrature portant:

1. Nominations au niveau des Cours :

- Smati Saïd, Président de chambre à la Cour de Bordj Bou Arreridj, en qualité de Président de la Cour de Batna,

- Zilabdi Houria, Conseiller au tribunal administratif d'Alger, en qualité de Présidente de la Cour de Béjaia,

- Benahmed Lakhdar, Président de la Cour de Saida, en qualité de président de la Cour de Tlemcen,

- Benharadj Mokhtar, Président de la Cour d'Ouargla, en qualité de Président de la Cour d'Alger,

- Boualem Mohamed Bouchaala, Président de Chambre et vice-président de la Cour de Béchar, en qualité de président de la Cour de Saida,

- Bendellaa Ahmed, président de la Cour d'Ain-Defla, en qualité de Président de la Cour de Sidi Bel Abbes,

- Saadoune Abdelkader, avocat général près la Cour Suprême, en qualité de Président de la Cour d'Annaba,

- Bouchrite Mokhtar, Président de la Cour de Béjaia, en qualité de Président de la Cour de Guelma,

- Anteur Menouar, Président de Chambre et vice-président de la Cour de Blida, en qualité de Président de la Cour d'Ouargla,

- Maameria Lazhari, Conseiller à la Cour de Médéa, en qualité de Président de la Cour d'Illizi,

- Bouhalloufa Farid, Président de la Cour de Sidi Bel Abbes, en qualité de Président de la Cour d'Ain-Defla,

- Ait Challal Mourad, Procureur général adjoint près la Cour de Blida, en qualité de Procureur général près la Cour de Blida,

- Tagraret Nceur, Procureur général adjoint près la Cour d'El-Oued, en qualité de Procureur général près la Cour de Tamanrasset,

- Beniketir Benaïssa, Conseiller à la Cour suprême, en qualité de Procureur général près la Cour d'Alger,

- Rahim Ahmed, Conseiller d'Etat au Conseil d'Etat, en qualité de procureur général près la Cour d'Annaba,

- Nacef El Hocine, procureur général adjoint près la Cour d'Alger, en qualité de Procureur général près la cour d'Ain Defla,

- Nabout Mohamed, président de Chambre à la Cour d'Oran, en qualité de Procureur général près la Cour de Relizane.

2. Nominations au niveau des tribunaux administratifs :

- Belbraouate Mohamed, Conseiller au tribunal administratif de Saida, en qualité de Président du tribunal administratif de Béchar,

- Makadem Aissa, Président de Chambre au tribunal administratif de Guelma, en qualité de Président du tribunal administratif de Tamanrasset,

- Aouak Saliha, Conseiller au tribunal administratif d'Alger, en qualité de Présidente du tribunal administratif de Tizi Ouzou,

- Lebcir Fatna, Présidente de chambre au tribunal administratif de Constantine, en qualité de Présidente du tribunal administratif de Sétif,

- Sandali Mohamed Lhabib, Conseiller au tribunal administratif d'El-Oued, en qualité de Président du tribunal administratif d'Illizi,

- Herouadji Bachir, Conseiller au tribunal administratif de Médéa, en qualité de Commissaire d'Etat près de tribunal administratif de Laghouat,

- Libair Abdelkader, procureur de la République près le tribunal de Laghouat, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'Oum El Bouaghi,

- Bezaoucha Abdelhalim, Président de chambre et vice-président de la Cour de Tizi-Ouzou, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif de Bouira.

- Sayoud Saadi, Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'Ouargla, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif de Sétif,

- Boutemeur Boukhalfa, Commissaire d'Etat près le tribunal administratif de Sétif, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'Annaba,

- Ghani Afif, Conseiller au tribunal administratif de Relizane, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'Ouargla,

- Facih Ammar, Conseiller au tribunal administratif de Jijel, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'Illizi,

- Ouadhi Djilali, Conseiller au tribunal administratif de Mostaganem, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif de Bordj Bou Arreridj,

- Amrani Kamel, Procureur de la République près le tribunal de Biskra, en qualité de Commissaire d'Etat près le tribunal administratif d'El-Oued".

APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Sa continu la distribution de sucettes aux meilleurs élèves de la corruption intestinales algériennes. khouya hbibi, n'oubli pas les petits sbirs, il faut les gâter : tu leurs donnes quelques sucettes pour les récompenser. sidi khouya albelazziz, c'est fait, la valse des vampires : changement de poste et quelques promos pour les plus vaillants. Et je déclare : fakhamatou, le gand nain, le super zéro, à nommé : et je donne la liste, j'ai choisie la mitrailleuse pour la diffusion de l'intox, tu sait la jolie brune de canal, elle est sublime dans son role de parleuse.

avatar
Bachir Ariouat

Voilà la raison de leur dernière colère, ils pleurent après leur chapelle, la peur de perdre son poste les fait réagirent autant qu'ils sont, d'un autre cela ne changera rien pour le peuple Algérien, cet homme est entouré que des mafieux, alors il distribue le reliquat des bienfaits pour les dernier avant qu'il dégage du pouvoir, pour les remercier des services rendus.