Affaire KBC : Nouria Abbassi, Mehdi Benaïssa et Riyad Hartouf remis en liberté

Des peines de prison avec sursis prononcées contre les trois mis en cause.
Des peines de prison avec sursis prononcées contre les trois mis en cause.

Des peines allant de 6 à 12 mois de prison avec sursis ont été prononcées, lundi par le tribunal de Sidi M'hamed, à l'encontre des trois mis en cause dans l'affaire de la chaîne de télévision KBC.

Abbassi Nouria, sous-directrice au ministère de la Culture a été condamnée à une année de prison avec sursis.

Le tribunal de Sidi M'hamed a également prononcé une peine de six mois de prison avec sursis à l'encontre de Mehdi Benaïssa, directeur de KBC et Hartouf Ryad, directeur de la production.

Les trois mis en cause ont été condamnés en outre à une amende de 50.000 DA avec leur libération immédiate sauf implication dans d'autres affaires.

APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Bachir Ariouat

Il y a les dessous des tables aussi, il faut pas se leurrer, rien ne vient seul.

avatar
Atala Atlale

L'injustice qui fait fuir notre élite ! Désormais des candidats potentiels au départ, voire à l'émigration ! Sous d'autres cieux leurs talents et compétences s'exprimeront sans risque pour leurs auteurs. Au lieu de remédier aux fléaux objet de leur satire ils sont poursuivis !

visualisation: 2 / 4