Brexit : la Bourse de Londres plonge et les banques s'effondrent

La City se réveille avec une gueule de bois.
La City se réveille avec une gueule de bois.

La Bourse de Londres plongeait vendredi matin et le secteur bancaire s'effondrait, à la suite de la décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union européenne lors du référendum. On annonce déjà la rénion des chefs de la diplomatie des six pays fondateurs de l'Union européenne.

Les marchés mondiaux et les places financières sont très fébriles en ce vendredi matin de Brexit. Vers 07h20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 455,69 points ou 7,19% par rapport à la clôture de la veille, à 5.882,41 points.

"Les marchés financiers et les spectateurs à travers le monde sont en état de choc complet à la suite du résultat inattendu du référendum sur l'appartenance à l'UE, le Royaume-Uni ayant choisi de quitter l'Union européenne", a commenté Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

Parmi les valeurs, les principales banques chutaient fortement, comme Royal Bank of Scotland (RBS) (-26,07% à 185,2 pence), Barclays (-25,46% à 139,35 pence), Lloyds Banking Group (-24,05% à 54,8 pence).

Le gestionnaire de patrimoine St James' Place s'effondrait de 43,61% à 521 pence. International Airlines Group (IAG), la maison mère de British Airways et Iberia, perdait 20,13% à 421,7 pence.

Le producteur d'or Randgold Resources bondissait pour sa part de 24,17% à 8.015 pence, suivant la hausse des cours du métal précieux, qui sert traditionnellement de valeur refuge en période de turbulences.

La Bourse de Paris plongeait de plus de 10% vendredi matin, plombée par l'effondrement des valeurs bancaires, les marchés mondiaux cédant à la panique après la victoire du Brexit à l'issue du référendum britannique.

Avec AFP

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (0) | Réagir ?