12 arrestations dans une opération anti-terroriste en Belgique

Unee vaste opération d'arrestations dans les milieux djihadistes
Unee vaste opération d'arrestations dans les milieux djihadistes

Douze individus soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi par les autorités belges, a annoncé le parquet fédéral.

"Dans le cadre d'un dossier de terrorisme du parquet fédéral, un juge d'instruction de Bruxelles spécialisé en matière de terrorisme a procédé à l'exécution de plusieurs dizaines de perquisitions dans la nuit du 17 au 18 juin", dit le parquet dans un communiqué qui explique que les éléments recueillis au cours de l'enquête justifient une action immédiate. Le Conseil national de sécurité s'est réuni à la ùi-journée au cabinet du Premier ministre, Charles Michel.

Les services de sécurité européens redoublent de prudence à l'occasion de l'Euro de football en France, quelques mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre, et ceux du 22 mars à l'aéroport Zaventem de Bruxelles et dans le métro de la capitale. Une quarantaine de lieux répartis dans 16 communes, dont Bruxelles et Molenbeek Saint-Jean, ont été perquisitionnés, ainsi que 152 boxes de garage. Les enquêteurs n'ont découvert ni arme ni explosif, précise le parquet.

"Quarante personnes ont été interpellées et douze d'entre elles ont été privées de liberté. Le juge d'instruction décidera dans les prochaines heures de leur maintien éventuel en détention", dit-il.

"Les éléments recueillis dans le cadre de l'instruction nécessitaient d'intervenir immédiatement", souligne-t-il, précisant que les perquisitions se sont déroulées sans incident. Selon la chaîne de télévision néerlandophone VTM, les suspects arrêtés sont soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat à Bruxelles coïncidant avec la rencontre de l'Euro entre la Belgique et l'Irlande, samedi après-midi à Bordeaux.

Par ailleurs, un huitième suspect a été appréhendé vendredi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Zaventem et de Bruxelles, a annoncé le parquet fédéral.

Youssef E.A., un Belge de 30 ans, travaillait à l'aéroport de Zaventem, selon des sources judiciaires citées par la RTBF. Ami de jeunesse de Khalid el Bakraoui, l'un des auteurs des attentats du 22 mars, il avait un accès direct aux avions sur le tarmac, précise-t-elle.

Une alerte anti-terroriste a été transmise mercredi à la police belge après une information selon laquelle des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) auraient récemment quitté la Syrie pour commettre des attentats en Belgique et en France. Selon la RTBF, plusieurs ministres belges ont été placés vendredi sous protection renforcée.

Reuters

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?