Al Qaida au Maghreb islamique diffuse une deuxième vidéo de l’otage suisse Béatrice Stockly

L’otage suisse Béatrice Stockly
L’otage suisse Béatrice Stockly

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a diffusé jeudi une vidéo datant du mois de mai, apportant une preuve que l'otage suisse Béatrice Stockly est en vie, a rapporté le centre américain de surveillance de sites jihadistes SITE. Elle se trouve aux mains du groupe terroriste depuis janvier au Mali.

Le scénario est le même que la plupart des vidéos de l'organisation terroriste. Dans cette vidéo de deux minutes et 50 secondes, on voit une femme voilée, de type occidental, les yeux clairs et le visage marqué. S’exprimant en français, d’une voix à peine perceptible, elle déclare s’appeler Béatrice Stockly.

Face à la caméra ou filmée de profil, elle donne la date du mardi 17 mai 2016, précise qu’elle est aux mains d’Aqmi depuis 130 jours, avant de remercier sa famille et le gouvernement suisse de leurs efforts pour tenter de la faire libérer. Béatrice Stockly précise également qu’elle est en bonne santé mais qu’elle supporte très difficilement la chaleur.

Aqmi avait revendiqué fin janvier dans une première vidéo l’enlèvement le 7 janvier de cette Suissesse dans le nord-ouest du Mali. Béatrice Stockly était apparue dans cette première vidéo reçue le 26 janvier par l'agence privée mauritanienne Al-Akhbar. L'organisation terroriste avait réclamé la mise en liberté de détenus jihadistes. De son côté, la Suisse a exigé sa libération "sans condition".

Béatrice Stockly, une protestante convaincue qui ne faisait pas mystère de sa volonté évangélisatrice, avait déjà été retenue en otage en 2012, lorsque la ville de Tombouctou, au Mali, était contrôlée par des groupes jihadistes. Après sa libération obtenue au bout de neuf jours par l’intermédiaire du Burkinabè Gilbert Diendéré, la quadragénaire avait décidé de revenir vivre à Tombouctou.

Avec AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?