Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d'Algérie, limogé par Bouteflika

Mohamed Laksaci
Mohamed Laksaci

Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d'Algérie, a été limogé mardi 31 mai après un Conseil des ministres présidé par le président Abdelaziz Bouteflika.

Dans la foulée de ce limogeage, le chef de l'Etat a nommé au cours du Conseil des ministres, Mohamed Loukal au même poste. Ce dernier a jusqu'à hier soir été le Président directeur généralde la Banque extérieure d'Algérie (BEA).

Mohamed Laksaci a fait les frais de sa franchise. Ses sorties médiatiques, ses notes qui dénotent la gravité de la situation économique du pays ne plaisaient pas en haut lieu.

Selon Amar Saadani, Laksaci serait "responsable de la dévaluation de la monnaie algérienne, il est en partie responsable de la situation économique dans le pays". Des députés ont demandé au désormais ex-patron de la Banque d'Algérie, lors de sa présentation de son rapport en mars dernier, de fermer le marché parallèle. Il est clair que ce limogeage intervient en pleine tempête de révélations sur des accusations d'évasion fiscale et de placements offshore touchant de hautes personnalités du pouvoir. Un détail cependant. Ce limogeage n'a pas été annoncé dans le communiqué intégral qui résume les décisions prises lors de ce Conseil des ministres.

Il faut aussi souligné que Mohamed Laksaci aura tout de même tenu 15 ans à la tête de la Banque d'Algérie.

L.M.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Avec les pétrodllars ont même corrompre le diable ?.

bouteflika à achetés les algériens avec ses subventions du pains et le lait en poudre. Je suis très triste pour mon pays et son peuple peureux du méchant loup d'oujda ?. Foutez lui la raclé de sa vie lui et ses sbires. Ils sont nos valeureux Gradés ? certains sont en prison, d'autre sont dans les cieux de Sa Majesté Suprême au Paradis.

avatar
Aksil ilunisen

Je me demande si vraiment l'Algerie dispose d'un systeme bancaire digne de son nom, a part ces menues operations:

1- La gestion des Depots de la rente petroliere,

2- l'imprimerie des billets de la monnaie de singe hacha l'efigie de Massnsen!

3- L'allocation des lignes de credits en devises "a qui de droit" une expression qui en veut long pour ceux qui veulent comprendre! Panama papers, tu connais?!

4- La gestion deficitaire des Prets ONSEJ jamais remboursés!

5- Les allocation budgetaires des different ministeres pour plaire a la signature d'une loi de Finance non reglementée, sans suivi et destructrice de l'economie algerienne par escence. Le cas Rebrab ouvre bien les yeux a tout le monde!

visualisation: 2 / 3