Zouaoui Benhamadi nommé patron de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel

Zouaoui Benhamadi
Zouaoui Benhamadi

Ancien directeur d'"Algérie Actualité", Zouaoui Benhamadi a été nommé à la tête du gendarme de l'audiovisuel en Algérie.

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a un nouveau responsable. C'est l'ancien journaliste, Zouaoui Benhamadi. L'homme n'est pas un inconnu. Il a déjà occupé de nombreux postes de responsabilité dans la galaxie médiatique publique. Il a dirigé le célèbre hebdomaire Algérie Actualité; il a aussi été directeur général de la radio nationale.

La nomination de Zouaoui Benhamadi intervient dans un contexte de crise dans la gestion des chaînes de télévision avec notamment la neutralisation de l'achat du groupe El Khabar par Ness-Prod (filiale de Cevital) décidée par le ministre de la Communication. Dernière salve médiatique ? L'appel du Pemier ministre adressé à Hamid Grine pour "faire le ménage" parmi les chaînes de télévsion qui opèrent en Algérie.

L. M.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
mhand said

nous attendons beaucoup de vous mr. azouaou. esperant que cette attente ne soit pas vaine, qu on ne vous a pas ramene pour" casser", vos freres, cmme l on fait les sellal, ouyahia,.... etc.

avatar
mhand said

nous attendrons pour voir, ce que cette nomination et cette creation, de commission de regulation, veut dire. je reste optimiste, qu a travers la nomination de ce zouaoui, notre houkouma, cherche la reconciliation avec le progres, la justice et l ouverture et la liberte de presse, d expression, de culte et du savoir vivre, librement sans renes et sans mors. j ose esperer que notre " houkouma " en a assez de son oppression, de son larbinage, de sa "casse" du kabyle par un autre kabyle de service (soumis) , executeur de sales et laches besognes d un pouvoir arroguant.

avatar
Caton L'ancien

Il n'y a pas d'espoir que ton vœu soit exaucé, la hargne, la méchanceté et la voracité qui les habitent n'ont d'égales que leur médiocrité, leur incurie, l'absence de honte et la trouille qu'ils ont de lâcher le Koursi (le trône).

Mr Zouaoui est dans l'une des situations suivantes :

- soit c'est un naïf, ce dont je ne crois pas,

- soit toujours ambitieux, il prend le risque de se faire humilier comme bien d'autres et particulièrement Mr Benzaghou pour la réforme du système éducatif,

- soit il a envie de faire partie du clan pour lui aussi ramasser quelques miettes, c'est dommage et c'est triste.