L'instance présidentielle du FFS nomme Abdelmalek Bouchafa premier secrétaire

Abdelmalek Bbouchafa et Mohamed Nebbou. Crédit FFS.
Abdelmalek Bbouchafa et Mohamed Nebbou. Crédit FFS.

Le FFS annonce dans un communiqué que l'instance présidentielle a nommé Abdelmalek Bouchafa comme premier secrétaire du parti.

Mohamed Nebbou cède sa place à un nouveau premier secrétaire. C'est l'instance présidentielle qui dirige le parti qui en a décidé ainsi. "Conformément à l’article 50 des statuts du parti du FFS et aux compétences qui lui sont dévolues, l’Instance Présidentielle décide de nommer le camarade Bouchafa Abdelmalek en qualité de 1er secrétaire du FFS en remplacement du camarade Nebbou Mohamed", annonce le Front des forces socialistes dans un communiqué.

Le parti annonce aussi que "cette décision est prise dans l’esprit d’alternance, de collégialité et de rotation des cadres dirigeants du parti". Enfin, l’Instance présidentielle du FFS chargée depuis le dernier congrès de diriger le parti, exprime dans ce communiqué "sa haute appréciation et sa reconnaissance à Nebbou Mohamed pour les efforts et le travail accompli pendant son mandat de premier secrétaire du parti".

Y. K

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Bachir Ariouat

Ce parti, il avait une âme, avec Maître Ali Mecili, il était le cerveau du parti, sans prendre les rênes du parti.

Depuis, son assassinat à Paris, le parti a périclité au point de ne plus exister, ceux qui aujourd'hui essayent de sauver les meubles d'une faillite consommée, sont rien d'autre des petits prétentieux sans cervelles.

A tel point qu'ils ont perdus leurs âmes, qu'elles sont leurs initiatives politiques, qu'il sont leurs visions politiques, mises à part de dire qu'ils faut faire attention de ne pas se lancer dans l'aventure.

Dans certaines conditions, l'aventure devient une nécessité et des personnalités historiques, se sont engagées dans cette voie, lorsque leur pays était menacé, dans la déconfiture.

Les occidentaux étaient des dictatures que nul ne pouvait imaginé, ils ont fait versé le sang de leur peuple pour faire sortir leur pays des jougs des dictateurs et leur religion archaïque comme la notre est actuellement.

Alors, de grâce, ne parler pas d'un politique qui n'existe pas depuis fort longtemps.