Les relations algéro-françaises au centre de la rencontre entre Benflis et Bernard Emié

Ali Benflis a rencontré l'ambassadeur de France en Algérie
Ali Benflis a rencontré l'ambassadeur de France en Algérie

Ali Benflis, président du parti a rencontré son Excellence M. Bernard Emié, ambassadeur de France à Alger. Communiqué de Talaie El Houriyet

M. Ali Benflis a reçu le 15 mai courant, au siège du Parti Talaie El Hourriyet , M. Bernard Emié, ambassadeur de France en Algérie, à sa demande.

A l’occasion de cette rencontre, l’ambassadeur de France a évoqué l’état des relations algéro-françaises et les perspectives de leur développement. M. Ali Benflis a exprimé le souhait que soit poursuivi l’effort de développement et de diversification de ces relations sur la base de l’équilibre des intérêts des partenaires et du respect mutuel.

Abordant la situation politique et économique dans notre pays, M. Ali Benflis a réaffirmé la conviction du parti Talaie El Houriyet qu’une transition démocratique pacifique, consensuelle, graduelle, demeure la voie indiquée pour sortir de l’impasse actuelle.

M. Ali Benflis et M. Bernard Emié ont échangé leurs vues sur la situation politique et sécuritaire prévalant dans la région sahélo-maghrébine. M. Ali Benflis a souligné la gravité de la menace terroriste et l’impérieuse nécessité d’une coopération renforcée entre les Etats de la région pour y faire face de manière coordonnée et organisée.

Rappelant les résolutions adoptées par le Comité central du parti, M .Benflis a considéré que la crise libyenne doit être réglée par le dialogue pacifique inclusif entre les libyens eux-mêmes, sans ingérence ni intervention étrangère. La même démarche est valable pour une solution à la crise syrienne pour peu que dans le dialogue inter syrien soient pris en considération les aspirations légitimes du peuple syrien à la démocratie.

M. Ali Benflis a également rappelé l’attachement du parti à la cause palestinienne et au droit légitime du Peuple sahraoui à l’autodétermination et souligné le devoir des membres permanents du Conseil de Sécurité de faire prévaloir la légalité internationale pour rendre justice aux peuples palestinien et sahraoui.

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
veriteAMER

cet effronté et parfait clone du système fait feu de tout bois pour atteindre ses sombres et minables objectifs y compris en vendant le peu de dignité qui lui colle superficiellement à la peau en se mettant à quatre pattes devant l' appariteur de l' ambassade de France...

nif algérien dites vous ???

ça me fait doucement rire !!!

avatar
Bachir Ariouat

Oh, son avenir politique, il est derrière lui, il a raté le coche, il essai d'émergé, mais c'est trop tard pour lui.

visualisation: 2 / 3