L'ambassade de France dément les propos rapportés par la presse

Bernard Emié, l'ambassadeur de France en Algérie.
Bernard Emié, l'ambassadeur de France en Algérie.

L'ambassade de France en Algérie a rendu public jeudi un communiqué dans lequel elle dément les déclarations attribuées à l'ambassadeur, Bernard Emié. Lire le communiqué

"La France n’a aucune politique de quotas d’aucune sorte en matière de visas qu’elle traite dans un esprit d’égalité et de non-discrimination. En déplacement en Kabylie, l’Ambassadeur de France n’a pas tenu à la presse les propos qui lui ont été attribués mais a simplement souligné au cours d’une réception à caractère privé avec la communauté française qu’il constatait que les habitants de cette région prenaient toute leur part dans les échanges entre l’Algérie et la France.

Nous regrettons que ces propos aient pu être mal interprétés et réaffirmons le principe fondamental d’égalité et de non-discrimination qui fonde la politique de la France et les relations franco-algériennes."

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
deradji nair

Le retrait de la phrase qui avait été imprimé sur le journal le matin a été retiré mali militari par celui ci et ceci nous donne beaucoup de certitude que cette affaire est réelle et que ce communiqué n'est pas convainquant et les algériens doivent rester sur leur garde car ni aux uns ni aux autres nous n'avons confiance et tout est possible.

-1
avatar
deradji nair

Trop tard ce qui a été dit est réel mais ayant miné ses amis kabyle devant tout le peuple algérien et les voyant ainsi pris en parti il leur redonne un nouveau espoir d'intégration dans la communauté algérienne. Tout ce qu'a été dit est vrai et est pris en considération et avec les français c'edst toujours le meme scénarion on implique quelqu'un mais dès los qu'on voit qu'il est malmené surtout lorsqu'il s'agit d'allié alirs on revient sur nos paroles pour désinculper. Ce double jeu on le connait depuis bel lurette alors qui croira-t-on surtout losrqu'il s'agit de la meme personne et que ce discour a était porté par un journal bien Kabile (le matin) alors donnez nous une preuve et nous vous croirons.

-1