Plusieurs centaines de milliers de militants du MAK à Tizi-Ouzou, Bejaia et Bouira

Des milliers de militants du MAK manifestent mercredi en Kabylie.
Des milliers de militants du MAK manifestent mercredi en Kabylie.

Les trois grandes villes de Kabylie ont assisté à un raz-de-marrée historique du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK).

"Assa azekka Ferhat yella yella", "pouvoir assassin"... ont claqué comme jamais dans le ciel de Kabylie en ce jour printanier. En effet, ce 20 avril 2016 sera sans doute à marquer d'une pierre blanche pour le MAK. Bejaia, Tizi-Ouzou et Bouira ont vu déferler plusieurs centaines de milliers de militants et sympathisants de ce mouvement autonomiste. Selon plusieurs témoignages, les cortèges du RCD faisaient pâle figure devant cette marée humaine portant le drapeau du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie.

A Tizi Ouzou, les militants fidèles à Ferhat Mehenni revendiquent le chiffre de 100 000 marcheurs. Bejaia a connu une imposante marche des indépendantistes, on estime à 30 000 à 40 000 participants, ainsi que Bouira, selon nos sources. A noter la marche de Boumerdès également qui a fait peu de bruit.

"Le travail de terrain finit par payer et ça a payé pour les indépendantistes, à nous de nous ressaisir si on veut peser encore", confie un militant du RCD de Bejaia. Cette démontration de force populaire donnera sans doute à réfléchir. En s'en prenant au MAK et à Ferhat Mehenni, le pouvoir avait déjà subodoré la profondeur populaire du mouvement.

La grande mobilisation était au rendez-vous. La donne a manifestement changé en Kabylie. Que va faire le pouvoir ? Continuera-t-il à ignorer ce mouvement et à le traiter comme une "menace pour l'unicité de la nation", donc à réprimer ses sorties publiques, ou consentira-t-il à réviser ses considérations ? A voir.

Sofiane Ayache


Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (11) | Réagir ?

avatar
zenagui BERRAHO

Voilà de quoi souffre l'Algérie. Une tumeur en Kabylie.

avatar
moh arwal

je vois mal un gendarme kabyle tirer a la mitrailleuse sur un adolescent kabyle. Le pouvoir fait dans la désinformation depuis 1962.

visualisation: 2 / 6