Photo. Des milliers de militants du MAK ont marché dimanche à Paris

Les militants du MAK à Paris.
Les militants du MAK à Paris.

A l'appel du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie, des milliers de manifestants ont répondu présent.

Le MAK a célébré le 20 avril 1980 à sa manière. En appelant à une immense marche pour dénoncer les turpitudes du pouvoir d'Alger. Les autonomistes ont clamé leurs revendications et réafirmé leur engagement à faire aboutir leur combat.

Dans son intervention à l'issue de la marche, Ferhat Mehenni a affirmé que France 24 a censuré son passage à l'antenne. "Quand il y a n'importe quelle manifestation, elle est relayée par l'ensemble des journaux..." ce qui lui fait poser la question légitime "La Kabylie pose-t-elle un problème de conscience à la France pour ne jamais la médiatiser ?", s'interroge le président du GPK, selon Siwel.

Cette marche sera suivie les prochains jours d'autres marches en Kabylie, annoncent les organisateurs.

L. M.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (14) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

Si Mohand Tadwec@.... Dommage dans ses Fables Lafontaine n'a pas traité: L'hyiène qui se croit Lion et le Lion qui se croit Hyène, en dialectal pour tout le monde "AL DB'AA wala SB'AA, "

Tant de veuleries politiques avec au final du rien, ce jeu des chaises musicales risque de se transformer en jeu de spectres invisibles, là tant pis pour tout un chacun. Merci de me lire

avatar
Amnay Djennadi

Comme vous dites vous chez vous DDEZ MA3AHUM !

avatar
moh arwal

Ca fait des années que tu dénigres les berberistesM'henni e tutti quanti avec tes contributions d'Algerianiste arabophile, maintenant basta!. Respectes l'anniversaire du 20 avril au moins !!

avatar
moh arwal

Je viens de relire la fable le loup et le chien je crois que tu es démasquée par un autre lion du djurdjura. Tu es loin de faire partie de la famille

Imazighene "hommes libres " tu as un collier au coup, c'est la marque de

fabrique FLN/RDN

M'henni et les militants du MAK ne mange pas de ce pain là, ni de ces os là. Prends en example.

avatar
moh arwal

Certains commentateurs, assez souvent des kabyles, se livrent, ici, sur les pages du Matin d'Algerie, à des vraies campagnes de dénigrement du MAK mettant en avant le futil alibi de la soit disant indivisibilité du pays. Cet argument ne tient pas la route, d'une part parce que pas sincère, car en réalité ils ne veulent pas se separer des avantages que leur fournit le regime pour leur soutien. et d'autre part parcequ 'ils ne font que reprendre les mêmes argumentations et les mêmes idioties que le pouvoirutilise, notamment Sellal, Ouyahia, Benyounes, et Sidi Said , devenus des anti- berbèristes notoires parce que rejetés par la kabylie en raison de leur changements de vestes au gré du vent et du plus offrant. Premièrement ces messieurs doivent savoir que les kabyles sont algériens aussi et qu ils ont leur mot dire sur la question de savoir si l 'Algerie est divisible ouindivisible, deuxièment pourquoi gaspillent ils leurs energies à salir des militants qui combattent pour leur dignité identitaire et au nom du sacro saint principe démocratique de l'autdetermination des peuples a gérer eux mêmes leurs destins. . S 'ils sont libres de dire que l 'algérie est indivisible le MAK est aussi libre de dire qu' elle est divisible. De plus ils ont le culot de dire que si la kabylie se détache elle a tout a perdre et rien a gagner. De quoi se plaignent ils alosr si eux restent du coté qui ne perd rien et qui joue gagnant gagnant. Au final, sont ils portecteurs ou destructeurs des interêts de la kabylie ???? Faudrait savoir de quel coté penche le chwari.

visualisation: 2 / 5