Chebini Ferhat : un recueillement kabyle historique en Ontario

La dépouille de Chebini Ferhat, enseignant de tamazight drapée de l'emblème amazigh.
La dépouille de Chebini Ferhat, enseignant de tamazight drapée de l'emblème amazigh.

Les 23 et 24 mars 2016 resteront des journées mémorables dans l'esprit de chaque Kabyle ayant assisté au recueillement et à l’enterrement du regretté Ferhat Chebini, décédé à Ottawa le 19 mars, vers minuit. L’enterrement, et malgré la neige tombante, a drainé un bon nombre d'hommes et de femmes venus au cimetière St-Joseph d’Orléans à Ottawa, pour faire leur dernier adieu au regretté Ferhat dont le cercueil était drapé du beau drapeau Amazigh. Ils étaient encore plus nombreux à être présents pendant le recueillement au salon funéraire Héritage d’Orléans.

Ainsi le recueillement et l’enterrement était 100% kabyle et laïc, comme les avaient souhaités et demandés le regretté Ferhat Chebini, avant de rendre l'âme.

De l'avis de tous les présents, c'était un événement historique. Des chants Kabyles, des oraisons funèbres en Taqbaylit, mais aussi en français et en anglais, les 2 langues officielles du Canada. Ferhat aimait tant ce pays, qui lui avait tout donné. Lors de ma dernière visite à l’hôpital, il m'a cité les arguments suivants:

1. Les moyens nécessaires pour réussir sa vie professionnelle.

2. Bien élever, éduquer et instruire ses trois charmants garçons aux jolis prénoms Kabyles: Aghilas, Amokrane et Yuba,

3. La capacité de promouvoir Tamazight et continuer ainsi son combat pour l'identité kabyle/amazigh dans d'excellentes conditions avec une école, du théâtre et de la musique kabyle.

Ferhat avait beaucoup aimé la cérémonie de recueillement du regretté Hocine Aït Ahmed à Lausanne, 100% kabyle avec les chants de Idir et de la mère de Matoub.

Hier, c'était presque la même chose, avec deux chansons de Idir et de Cherif Keddam. Deux chanteurs, parmi d'autres, qu'il aimait tant de son vivant. Son fidèle ami Said et deux autres membres de la communauté ACAOH Zahir et Kamel avaient accompagné avec leur guitare les chansons. Le public, venu nombreux pour voir Ferhat et lui rendre hommage, a naturellement suivi merveilleusement. C'était émouvant, beau et historique.

Merci Ferhat pour avoir eu Taqbaylit comme ta derrière pensée avant de rendre l'âme. C'était jusque là rare. C'était même très rare. C'est ça en fait une vraie conviction, le vrai militantisme dont tu avais fait preuve jusqu'au dernier souffle de vie.

Repose en paix mon ami Ferhat. Tu nous avais donné à travers ton dernier souhait d'être enterré strictement en Kabyle, une formidable occasion de t'organiser des funérailles à la hauteur de ton rêve. Celui de voir un jour le peuple Kabyle, et d' autres peuples amazighs épris de liberté, d'y aller de l'avant vers un destin meilleur qu'ils méritent, car le courage, le travail et l'ambition sont leur credo.

Aujourd'hui nous allons t'accompagner à ta dernière demeure pour le dernier "au revoir".

Sgunfu deg talwit ay ameddakel Ferhat. Voici la Cérémonie de recueillement en vidéo:

Comme je l'ai expliqué dans dans l’oraison funèbre de la partie qui me revenait, le regretté Ferhat Chebini a beaucoup aimé la cérémonie de recueillement de l'homme historique Dda Lhusin Ait Ahmed à Lausanne en Suisse avec, entre autres Idir, un de ses idoles, qui a lancé merveilleusement une de ses meilleures chansons au public.

Son fidèle ami Said Imgalene, ainsi que deux autres membres de la communauté Kabyle d’Ottawa ACAOH, en l’occurrence Kamel Khidas et Zahir Ouali, lui ont rendu hommage à travers une chanson très connue de Idir : Muqleɣ Tamurt Umaziɣ.

Ils ont aussi repris une chanson très célèbre, Cfiɣ, du regretté Cherif Kheddam, son autre idole, qui est un bel hommage décrivant la misère en Kabylie dans les années 30/40. Il faut Noter la participation engagée du public venu nombreux à la cérémonie du recueillement.

Voir la vidéo suivante à quel point c'est émouvant:

Un grand merci à Berbère TV (brtvconnect.com), toujours présente.

Racid At Ali uQasi

Ottawa, Canada

25 Mars 2016

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
moh arwal

Que dire ?? j 'ai pleuré d émotion

A vous tous, imazighene du Québec qui avaient réalisé une si belle et émouvante cérémonie funèbre et en particulier aux organisateurs et inspirateurs de cet évenement marquant je vous dis de tout coeur merçi. je vous aime. thanemirth, pour votre devouement à notre culture et à notre cause identitaire. Athirrham rabi mas Ferhat, asindifek rabi svar iymawlannisse

avatar
faroudja Oumerry

Beau, émouvant, authentique. De plus, de telle s funérailles par un debut de printemps ne peuvent annoncer qu'un nouveau souffle pour notre kabylité, notre chere identité.

Un grand bravo a tous pour ce que cela inspire