"Un fauteuil sur la Seine", d’Amin Maalouf

Amin Maalouf
Amin Maalouf

Ce livre sorti chez Grasset (France) est une formidable plongée, comme seul sait le faire Amin Maalouf, dans l’histoire de France.

On lui doit "Léon l'Africain", "Samarcande", "Origines", "Le Rocher de Tanios", "Le périple de Baldassard" ou "Les désorientés", autant de voyage dans l’histoire de la Méditerranée, mais ce nouveau roman, Amin Maalouf passe à la loupe une tout autre histoire, celle du fauteuil numéro 29 de l’Académie française qu’il occupe lui-même depuis 2011.

Dans "Un fauteuil sur la Seine, quatre siècle d’histoire de France", Amin Maalouf nous livre l’histoire des 18 hommes de lettres qui ont occupé ce fameux fauteuil numéro 29. L’auteur a lui-même succédé à Claude-Levis Strauss, un éminent anthropologue en juin 2011. Il est le 19e occupant de ce siège D’où alors cette remontée dans les siècles et la vie de ces hommes. En vue de la préparation de son discours d’investiture, Amin Maalouf s’est intéressé à ses prédécesseurs. Leur vie, leur écriture. La quête s’avéra vite riche en surprises et découvertes pour l’auteur. C’est ainsi qu’il nous offre à livre de passionnantes histoires dans lesquelles il fait partager à ses lecteurs anecdotes et événements importants. Aussi, pour les amateurs d’histoire des hommes et des affaires politiques, il est parfaitement indiqué à la lecture tant Amin Maalouf a fait un formidable travail de recherche qui permet au lecteur de redécouvrir sous un autre visage nombre de noms connus. On y trouve les conflits et cabales pour faire trébucher Corneille, Voltaire ou Victor Hugo, la querelle du Cid, le pouvoir des rois et cardinaux, les intrigues de couloirs, les histoires d’amour et autres coups bas qui ont émaillé la vie politique et intellectuelle de cette longue période.

Tout commence donc en 1634 avec le premier occupant du fauteuil, nommé Pierre Bardin qui se noya dans la Seine 14 mois seulement après son investiture en tant qu’académicien. Cependant ce n’est pas Pierre Bardin le fondateur de la compagnie, car celle-ci a été créée en 1629 par un groupe d’individus amoureux des lettres. Valentin Conrart, jeune écrivain a créé avec un groupe d’amis un cercle littéraire. Ils avaient l’habitude de se retrouver pour échanger sur toutes sortes de sujets, affaires, lettres et nouvelles. De fil en aiguille, les rencontres de ce cercle d’amis arrivent à l’oreille du cardinal de Richelieu. Le cercle prend de l’ampleur et devient une institution officielle à partir de 1634.

A partir d’un simple fauteuil de l’Académie française, Amin Maalouf convoque l’histoire de France et tresse le parcours de nombreux personnages, et nous redonne à lire quelques événements ayant marqué ce pays comme la Commune de Paris, la guerre de 1870, etc. Le tout avec une plume alerte, truculente et pleine de vivacité.

Kassia G. A.

"Un fauteuil sur la Seine, quatre siècles d’histoire de France", d’Amin Maalouf chez Grasset.

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?