Attentats suicides ce matin à Bruxelles : 26 morts et 126 blessés (actualisé)

Bruxelles visé par deux attentats suicides
Bruxelles visé par deux attentats suicides

Bruxelles a été secouée mardi matin par plusieurs explosions meurtrières, apparemment terroristes. L'aéroport et deux stations de métro de la capitale belge ont été visés. Un premier bilan fait état d'au moins 26 morts, selon un bilan rendu public à la mi-journée.

Le procureur du roi a confirmé que ce sont des attentats suicide qui ont été perpétrés ce matin à l'aéroport de Bruxelles. Outre les 26 morts, on compte également 126 blessés. L'aéroport et le service de métro ont été aussitôt fermés. L'alerte antiterroriste a été relevée au niveau maximal dans tout le pays. Même aucun bus et tramway ne circulaient à Bruxelles où les grandes gares ont aussi été fermées après les explosions à l'aéroport et dans le métro. Les habitants de la capitale ont été invités à ne plus se déplacer. Selon la chaîne de télévision publique VRT, les deux explosions qui se sont produites à l'aéroport international de Zaventem sont des attentats suicides.

Ces explosions interviennent quatre jours après la capture spectaculaire de Salah Abdeslam, un Français d'origine marocaine, seul survivant du commando auteur des attentats djihadistes du 13 novembre à Paris (130 morts), à Molenbeek, une commune bruxelloise.

L'exploitant de l'aéroport Brussels International, situé sur la commune de Zaventem au nord de Bruxelles, a confirmé à l'agence Belga que deux explosions avaient eu lieu "vers 08h00" dans le hall des départs. Selon un témoin cité par la radio publique francophone RTBF, les explosions ont eu lieu près d'une porte d'embarquement vers les Etats-Unis, fauchant un grand nombre de personnes. Il a fait état de "beaucoup de gens avec du sang sur eux"

Une première explosion a été entendue dans le hall des départs, puis une deuxième déflagration, selon les médias belges qui ont ajouté que de nombreuses personnes avaient quitté l'aéroport en courant, abandonnant leurs bagages dans l'aéroport d'où s'échappait de la fumée, selon les images retransmises par les médias belges.

L'aéroport a été fermé et évacué, a très vite indiqué l'agence de contrôle aérien Belgo Control, un dernier avion ayant décollé vers 08h13. L'aéroport de Bruxelles est fermé "jusqu'à nouvel ordre", a confirmé sur son site internet Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Tous les vols à destination de Zaventem ont été déviés.

Métro du quartier de l'UE visé

Après les deux explosions survenues à l'aéroport de Zaventem, des explosions se sont également produites dans les stations de métro de Schuman et Maelbeek, cette dernière se situant dans le quartier européen, selon plusieurs sources. La Commission européenne a appelé ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux.

Un "plan catastrophe" a été déclenché par les autorités bruxelloises. Le niveau de la menace a été relevé à 4 pour l'ensemble du pays, a annoncé un porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

Avec AFP

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?