URGENT. Plusieurs explosions à l'aéroport et métro de Bruxelles (actualisé)

L'intérieur de l'aéroport de Bruxelles.
L'intérieur de l'aéroport de Bruxelles.

Plusieurs personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans deux explosions qui ont frappé l'aéroport international de Bruxelles mardi matin. L'aéroport a été fermé "jusqu'à nouvel ordre" et l'alerte antiterroriste a été relevée au niveau maximal.

10h10 : Les attaques terroristes dans la capitale belge aurait fait selon un bilan (provisoire) serait au moins de 13 morts et de 35 blessés. Bruxelles est coupée du monde : moyens de transport neutralisés, réseau téléphonique congestionné... population cloîtrée.

10h : Plusieurs personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans deux explosions qui ont frappé l'aéroport international de Bruxelles mardi matin. L'aéroport a été fermé "jusqu'à nouvel ordre" et l'alerte antiterroriste a été relevée au niveau maximal. Des sources hospitalières parlent d'une dizaine de morts, selon Europe1

Tous les pays européens renforcent les mesures de sécurité dans les aéroports, gares et métros.

9h48 : des sources sur place évoquent cinq explosions ce matin à Bruxelles. Trois dans le métro et deux à l'aéroport. Tous les vols sont annulés et les stations de métro fermées dans la capitale belge.

9h43. Outre l'aéroport, on annonce sur le fil twitter des explosions dans le métro de la capitale belge. Ains l'agence AP confirme l'existence de plusieurs blessés dans la station de Molenbeek.

L'intérieur de l'aéroport ce matin.

L'intérieur de l'aéroport

Jusqu'à la minute on annonce au moins une personne est morte et plusieurs autres ont été blessées dans deux explosions qui ont frappé l'aéroport international de Bruxelles mardi matin, a annoncé la police fédérale à l'agence Belga. Mais malheureusement le bilan est provisoire.

L'exploitant de l'aéroport Brussels International, situé sur la commune de Zaventem au nord de Bruxelles, a confirmé à l'agence Belga que deux explosions avaient eu lieu "vers 08h00" dans le hall des départs. Selon un témoin cité par la radio publique francophone RTBF, les explosions ont eu lieu près d'une porte d'embarquement vers les Etats-Unis, fauchant un grand nombre de personnes. Il a fait état de "beaucoup de gens avec du sang sur eux".

Une rame du métro bruxellois évacuée

Une première explosion a été entendue dans le hall des départs, puis une deuxieme déflagration, selon des médias belges qui ont ajouté que de nombreuses personnes quittaient l'aéroport en courant, abandonnant leurs bagages dans l'aéroport d'où s'échappait de la fumée, selon les images retransmises par les médias belges.

"Il y a d'abord eu une petite explosion puis une plus grande, au niveau de l'enregistrement", a raconté Teresa Küchler, une journaliste du quotidien suédois Svenska Dagbladet, sur le site internet du journal. "Tout le bâtiment a tremblé, il y a de la fumée partout et des gens se sont retrouvés à terre dans le terminal. Ils n'avaient pas l'air blessés, mais plutôt s'être probablement jetés au sol. Il est tombé des débris du toit".

Les images diffusées par des témoins sur Twitter montraient la façade de l'aéroport dévastée et des pans de toit du hall des départs effondrés. Des images de blessés en sang apparaissent aussi, alors que des vidéos de passants montraient les mouvements de foule fuyant le hall principal.

Carte de France info

Des tirs auraient d'abord été entendus dans la halle des départs de Brussels Airport, avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent, indiquent plusieurs témoins sur place.

L'aéroport a été fermé et évacué, selon l'agence de contrôle aérien Belgo Control, un dernier avion ayant décollé vers 08h13. L'aéroport de Bruxelles est fermé "jusqu'à nouvel ordre", a confirmé mardi sur son site internet Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Tous les vols à destination de Zaventem ont été déviés. Un "plan catastrophe" a été déclenché par les autorités locales. Le niveau de la menace a été relevé à 4 pour l'ensemble du pays, a annoncé mardi un porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon. Les services de secours sont sur place. De nombreuses ambulances se sont rendues sur les lieux.

Avec AFP

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?