Le FFS dénonce les arrestations de militants, l'arbitraire et la répression

Mohamed Nebbou
Mohamed Nebbou

Le Front des forces socialistes a rendu public le communiqué suivant.

Nous assistons, ces derniers jours, à une recrudescence alarmante des condamnations et des pressions exercées sur les militants associatifs et les défenseurs des droits de l’Homme.

La condamnation à des peines de prison ferme et les poursuites judiciaires engagées contre des membres du Comité National de Défense des Droits des Chômeurs (CNDDC) dans plusieurs wilayas du pays (Tamanrasset, Batna, Oum El Bouagui, Tebessa, Ouargla, Laghouat…etc), pour avoir exercé leur droit constitutionnel de manifester pacifiquement, le verdict de la justice contre le Secrétaire Général de la Ligue Algérienne de la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) et la cabale judiciaire dont est victime Me Noureddine Ahmine démontrent que l’exercice effectif des libertés n’est toujours pas acquis.

L’indépendance de la justice et l’Etat de droit ne sont toujours pas à l’ordre du jour. Cette attitude des pouvoirs publics confirme que la judiciarisation des problèmes politiques est devenue la règle dans la gestion des conflits sociaux.

Le FFS exprime sa solidarité entière envers ces militants associatifs et défenseurs des droits de l’Homme.

Le FFS exige la libération inconditionnelle et immédiate des militants incarcérés et de cesser toute forme de pression envers celles et ceux qui luttent pacifiquement pour faire entendre leur voix et obtenir leurs droits.

Le FFS estime que l’injustice et l’arbitraire, surtout dans le contexte actuel, peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la stabilité du pays et risquent de mener à l’irréparable.

Le 1er Secrétaire

Mohamed Nebbou

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
mhand said

mr nebou ! vous avez omis, dans votre dénonciation des abus de l état : celle de citer les arrestation en Kabylie, ces tout derniers jours. ce n est en reniant les tiens que ton parti aura la notoriété. un ancien sympathisant du ffs.

avatar
sarah sadim

Mais vous vivez ou monsieur le secrétaire général du FFS, vous vous attendez à quoi en vous promenant avec une "feuille blanche" et vos coquetteries vis à vis de l'autre opposition Monsieur le secrétaire général du FFS,

F F S est parti avec ses créateurs et fondateurs rabi Yarhamhoum, vous n’êtes pas les héritiers testamentaires je crois.

Dénoncez toujours dénoncez jusqu'à la fin des temps, et après vous gambergerez dans les coulisses des proxénètes du pouvoir actuel.

Vous pleurez avec la chèvre et partager les restes avec le loup.

Absolument effarant cette chute du FFS, demandez à Laskri et aux autres KDS, peut etre vous vous saisirez le faux chemin emprunté à ce jour par votre FFS et tous les autres qui se croient opposition politique, du moins au niveau des "joutes oratoires", quoi un océan de salive pas plus.